politiqueEmmanuel Macronabonnés

Macron, le candidat clandestin

01/02/2022

ARTICLE. La majorité présidentielle refuse pour le moment de déclarer ouvertement qu’Emmanuel Macron est son candidat pour l’élection d’avril prochain. Pourtant, les indices allant dans le sens d’une candidature du président sortant se sont multipliés ces dernières semaines, laissant peu de place au doute.

Macron, le candidat clandestin


Dans la nuit du 26 au 27 janvier, La République en marche (LREM) a mis en ligne un site dédié à la campagne présidentielle, « Avecvous2022.fr », mais refuse toujours d’y voir une officialisation de la candidature du Président : « Aujourd’hui, nous n’avons pas de candidat, ce n’est pas une déclaration de candidature, juste une nouvelle étape », répète-t-on du côté de LREM. Le site vous propose – en ne mettant pas en avant qu’il s’agisse d’un site édité par LREM ou défendant ardemment le quinquennat d’Emmanuel Macron – de « découvrir la voix des Français et faire entendre la vôtre ».

L’initiative a été accompagnée d’une campagne d’affichage dans une vingtaine de grandes métropoles (Paris, Nantes, Bordeaux, Toulouse, etc.). Selon son entourage, le suspense devrait être levé d’ici au 20 février, mais nul besoin d’attendre cette date pour être convaincus qu’Emmanuel Macron est candidat : les signes attestant que ses équipes – et Macron lui-même – sont mobilisées pour préparer la campagne de réélection se sont multipliés ces derniers mois.

Emmanuel Macron en campagne depuis des mois

Le 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un « grand plan d’investissement pour l’avenir » s’élevant à 30 milliards d’euros et baptisé « France 2030 », concernant le nucléaire, le climat, l’industrie, l’hydrogène et d’autres technologies du futur, tout cela avec une présentation en grande pompe devant des chefs d’entreprise. S’il propose un projet à hauteur de 2030, c’est qu’il estime sûrement avoir des chances d’être réélu.

Puis il avait utilisé deux tiers de son allocution du 9 novembre face aux Français pour promouvoir France 2030 et vanter son bilan comme président. Tout cela devant une audience record qui attendait les annonces du président concernant la crise sanitaire… Évidemment, ces déclarations n’ont pas été comptées comme du temps de parole, qui devrait...

Contenu réservé aux abonnés

74 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi