politiqueLiberté de la presseabonnés

Maurice Szafran : qui est sale ?

11/01/2023

ARTICLE. Aujourd'hui va-t-en-guerre déchaîné contre le « populisme », l'ex-journaliste de Marianne a troqué sa casquette d'ennemi du prêt-à-penser pour celle de commissaire politique.

Maurice Szafran : qui est sale ?


Le mois dernier, Maurice Szafran clôturait son « analyse » dans Challenges de notre dernier hors-série : « Michel Onfray et Michel Houellebecq ne pensent ni bien, ni mal, ni pensée unique ni pensée nouvelle. Ils pensent sale. C’est cela qui est navrant. » Salir la pensée de ses adversaires politiques au mépris de toute éthique et toute honnêteté intellectuelle, voilà l’azimut qui a guidé le parcours de Maurice Szafran. Parcours dont il convient de retracer les étapes, tant il est symptomatique de la moraline inquisitrice qui irrigue une partie de l’esprit journalistique parisien.

Natif des beaux quartiers parisiens du XVIe arrondissement en 1954 (68 ans), Maurice Szafran a décidé d’embrasser une carrière journalistique après avoir obtenu une licence de droit. Il commence sa carrière en 1977 au service des sports du Matin de Paris, puis à la section Culture de l'hebdomadaire Le Point. Vingt ans plus tard, Maurice Szafran cofonde le magazine Marianne avec son ex-comparse Jean-François Kahn — qu’il avait aussi rejoint plus tôt dans son hebdomadaire L'Evénement du jeudi —, dans l’objectif de pourfendre la « pensée unique »...

Contenu réservé aux abonnés

88 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi