politiqueEmmanuel Macronabonnés

Peine de mort, sommet « Afrique-France » : Emmanuel Macron, le président influenceur

12/10/2021

ARTICLE. Organisation du sommet « Afrique-France » avec de jeunes entrepreneurs, blogueurs, influenceurs africains, proposition d’un sommet mondial entre l’UE et la société civile sur la peine de mort… Emmanuel Macron développe une nouvelle phase diplomatique, quitte à éclipser totalement ses homologues africains.

Peine de mort, sommet « Afrique-France » : Emmanuel Macron, le président influenceur


NB : Les présidentielles approchent. Après cinq ans de macronisme, l'heure est venue de dresser le bilan. "Macron, droit d'inventaire", le nouvel hors-série de Front Populaire, disponible le 19 octobre en kiosque, librairie et en ligne. Commandez dès maintenant votre exemplaire pour le recevoir plus tôt.


Comment préparer un sommet « Afrique-France » sans rappeler la controversée « France-Afrique » ? En n’y conviant aucun des 54 chefs d’État du continent. Cela peut sembler incongru, mais c’est bien ce qu’a proposé le président français pour cette 28e rencontre. Organisé du vendredi 8 au ​​dimanche 10 octobre à Montpellier, l’évènement a permis à Emmanuel Macron de s’adresser directement à la société civile africaine. Au risque d’avoir l’air de négliger ses homologues africains…

Macron, tête reposant sur son poing et sourire en coin

La posture d’Emmanuel Macron en dit long. Devant la Burkinabé Eldaa Koama, fondatrice de l’entreprise de formation et de conseil Improv’you, le président, tête appuyée sur son poing et sourire en coin, a eu bien du mal à masquer sa lassitude. « Si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, sachez qu’elle est très sale, cette marmite », lance son interloctutrice, avant d’inviter le président « à la récurer ». Ce fut loin d’être que la seule critique qu’a dû essuyer Emmanuel Macron. Adelle Onyango, une jeune Kenyane, a taxé la France « d’arrogance », Cheikh Fall, blogueur sénégalais, a quant à lui exigé des excuses de la France pour les crimes de la colonisation, le tout devant une salle acquise à son discours… Terrain miné pour le Français.

Éviter le contact avec les chefs d’État, contourner les institutions, s’adresser directement à quelques heureux élus de la société civile : ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron utilise cette forme...

Contenu réservé aux abonnés

50 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+