politique2022

Pourquoi je ne voterai pas Z, X ou Y

28/12/2021

OPINION. Zemmour, Mélenchon, Le Pen, Macron, Pécresse… Alors que les pronostics battent leur plein, notre lecteur nous explique pourquoi il refuse de jouer le jeu de cette démocratie malade.

Pourquoi je ne voterai pas Z, X ou Y


Chers lecteurs de Front Populaire,

Durant la rédaction de mon article « Pourquoi je ne voterai pas Eric Zemmour », je m’attendais à une large réaction de votre part, mais pas au point où elle serait quatre fois plus importante que ma critique acerbe du Coran (« Le Coran, Socrate et nous »), qui rappelons-le, est le livre sacré pour 1,8 milliard de musulmans dans le monde. Et déjà en cela, vous confirmez ma conviction que notre orientation politique n’est rien d’autre qu’une religiosité sécularisée : un prophète, des martyrs, du sacré, des sacrilèges et enfin une apocalypse. Je vais me permettre ici de récidiver, bravant les crucifixions que l’on me prépare déjà à droite, au centre et à gauche.

Non, je ne voterai pas Eric Zemmour, un homme sans vision politique à part son refrain ad nauseam sur l’islam, pantin de Bolloré qui ne le soutient pas sans volonté de retour sur investissement, un ultralibéral au service du capital national convenons-en, un homme qui parle beaucoup d’assimilation à la culture française, c’est à dire, la mesure, l’équilibre, le panache et qui n’a pas encore compris qu’il était candidat à la magistrature suprême, celle qui nécessite sang-froid et noblesse d’esprit.

Non, je ne voterai surtout pas Emmanuel Macron, contre lequel je me suis abstenu au second tour en 2017, l’homme de la bienveillance et de la répression des Gilets jaunes, l’homme de l’amour et du mépris des classes populaires, le mauvais comédien pourtant formé chez la meilleure des professeurs de théâtre, l’homme qui pense tout et le contraire de tout, l’homme qui aura le plus abîmé la fonction présidentielle. Notre dernier des Rois fainéants.

Non, je ne voterai pas Jean-Luc Mélenchon qui avait toute ma sympathie politique jusqu’en 2017, le Mélenchon sans-culotte et lyrique, qui s’est autoguignolisé...

Contenu disponible gratuitement

68 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+