politiqueSouverainisme

Présidentielles : quel est le candidat le plus souverainiste ?

03/01/2022

OPINION. Hiérarchie des normes juridiques, réforme de la Constitution, Référendum d’initiative citoyenne… À quelques mois du scrutin présidentiel, quelles sont les positions des principaux candidats ?

Présidentielles : quel est le candidat le plus souverainiste ?


Le 10 avril 2022, nous devrons voter pour le candidat le plus souverainiste… C'est-à-dire pour celui (ou celle) qui restituera le plus de leurs droits et leurs libertés aux Français. Car depuis 40 ans, des artifices politiques, juridiques, judiciaires, diplomatiques et économiques ont peu à peu réduit les droits et la liberté de la Nation, jusqu’à faire redouter sa prochaine disparition, dans la sujétion, l’amertume, l’acculturation et l’appauvrissement. Sauf grande révolte.

Il y a deux faces à la Souveraineté : celle, au plan externe, de l’indépendance nationale ; et celle, interne, du gouvernement par le peuple. En écrivant ces lignes, on pense aux cinq candidats qui vont jouer le rôle le plus important dans l’élection présidentielle d’avril prochain, dont deux seulement s’affronteront au second tour. Cela ne signifie pas pour autant que les trois autres ne pèseront plus puisque les deux finalistes rechercheront leur appui. Il s’agira donc, contrairement à ce que professent généralement les politistes, de savoir, avant tout, quels sont les deux dont il faut favoriser la présence au second tour. Et donc il conviendra de tout faire pour éliminer, dès le premier tour les anti-démocrates (ou les « moins-disants souverainistes ») et les gaspillages de voix (les « petits candidats », ceci dit sans mépris) qui peuvent empêcher un souverainiste optimal — voire deux — d’accéder au second tour. Ce qui serait dramatique.

Les cinq candidats supposés, à ce jour, pouvoir atteindre ou dépasser 10 % des suffrages sont : Marine Le Pen, Emmanuel Macron (non officiellement déclaré), Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse, Éric Zemmour ; sachant que seulement la moitié des Français savent (selon un sondage de fin décembre 2021) avec certitude pour qui ils voteront en avril, et que tout reste donc possible, y compris les attentats, les émeutes, les révélations scandaleuses, qui bouleverseraient les pronostics....

Contenu disponible gratuitement

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+