politiqueRéforme des retraites

Réforme des retraites : la « priorité absolue » de Bruno Le Maire

30/11/2020

ARTICLE. Vous pensiez peut-être que la crise sanitaire aurait au moins eu pour mérite d’enterrer la réforme des retraites ? En cours d’adoption en mars dernier, le processus législatif de la réforme avait été suspendu en raison de la crise sanitaire, mais Bruno Le Maire n’a pas perdu le nord…

Réforme des retraites : la « priorité absolue » de Bruno Le Maire

Dans un entretien au Parisien ce dimanche, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé avoir « la conviction forte » que la réforme des retraites devait être « la priorité absolue de 2021 ». Pourquoi une telle priorité ? Le ministre voit dans cette réforme un élément indispensable pour le remboursement de la dette du coronavirus, couplé avec « le retour de la croissance » et « la maîtrise de nos dépenses de fonctionnement ».

Voilà qui vient confirmer les propos de son premier ministre, Jean Castex, qui avait insisté en septembre sur l’ambition du gouvernement de mener à bien cette réforme qui incarne symboliquement sa capacité réformatrice… ou disons sa faculté à détricoter le système social français pour l’« adapter » aux enjeux de la mondialisation et aux « recommandations » de la Commission européenne.

L’annonce du ministre de l’Économie a suscité la réaction des syndicats, notamment le négociateur de la CFDT, Frédéric sève, qui commente au Parisien : « Sortons de la crise avant toute chose. Vous n’allez pas demander aux gens de travailler plus en fin de carrière s’ils perdent déjà leur boulot en milieu de parcours. » De son côté, Yves Veyrier de FO indique que « si ce dossier revient sur la table, il donnera lieu à un conflit social. L’urgence est de retrouver du boulot. » La majorité des syndicats sont en effet opposés depuis l’origine au projet de réforme, que ce soit sur la question du nouveau régime universel par point ou sur celui de l’âge pivot (passé de 62 ans à 64 ans).

Du reste, ce projet de loi rencontre une hostilité historique depuis sa mise concrète sur la table en 2019. A l’exception de La République en marche et du MoDem, tous les mouvements politiques français y sont opposés,...

Contenu disponible gratuitement

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+