politiqueMediaabonnés

Twitch, TikTok, Instagram : le nouvel eldorado de la communication gouvernementale

14/03/2021

ARTICLE. A 18 heures, ce dimanche, le journaliste Samuel Etienne reçoit à son domicile Jean Castex, dans le cadre de l’émission qu’il anime sur Twitch. Mais l’idée a rencontré une large hostilité. Les spectateurs supportent de moins en moins la méthode de communication gouvernementale sur les plateformes de diffusion vidéo internet.

Twitch, TikTok, Instagram : le nouvel eldorado de la communication gouvernementale

En invitant Jean Castex pour une interview sur Twitch (plate-forme de vidéos en direct) à son domicile, ce dimanche à 18 heures, le journaliste Samuel Etienne se doutait-il des réactions hostiles que cette proposition provoquerait ? Probablement pas. D’autant que le vidéaste, encore tout nouveau dans le monde du streaming sur les plateformes en ligne, avait connu un succès assez inattendu quelques jours auparavant. Avec plus de 700 000 visionnages, l’interview de l’ancien président de la République, François Hollande avait explosé les standards de Twitch (sur la thématique politique). Avec un pic à 84.000 spectateurs connectés en direct, elle a même eu le droit à la plus grosse audience mondiale de Twitch à ce moment précis. Oui mais voilà : bien que n’étant pas stricto sensu à la retraite, le prédécesseur n’était pas un homme politique en activité.

Ce qui n’est bien évidemment pas le cas du premier ministre. La vague de scepticisme qui a suivi l’annonce de Samuel Etienne est la preuve de la défiance d’une partie des amateurs de Twitch, qui voient d’un mauvais œil l’intervention politique (un peu) et gouvernementale (surtout). L’échéance présidentielle approche à grand pas, et les jeunes, cette sacrosainte manne électorale indécise et peu politisée, sont courtisés. Un sondage IPSOS lors des municipales en 2020 rappelait que seuls 56% des 18-25 ans s’étaient déclarés intéressés par les élections présidentielles de 2017. Il faut donc les convaincre de se rendre aux urnes. Et pour les persuader, il faut leur parler là où ils se trouvent, à savoir YouTube, Instagram, et Twitch.

Alors, le gouvernement a entrepris, depuis quelques mois, une grande offensive numérique. Avec plus ou moins de succès. Emmanuel Macron, lui-même, a donné de sa personne. Sur TikTok, en juillet 2020, il a publié une vidéo à destination des bacheliers. Le ton était sérieux...

Contenu réservé aux abonnés

67 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+