sociétéGAFAM abonnés

Google veut lutter contre les contenus niant le « changement climatique »

10/10/2021

ARTICLE. Le géant américain du numérique a annoncé cette semaine (jeudi 7 octobre) dans un communiqué qu’il n’autoriserait plus les publicités accompagnant des contenus niant le « consensus scientifique bien établi » autour du changement climatique. Un nouveau ministère de la vérité ?

Google veut lutter contre les contenus niant le « changement climatique »


Après la censure des contenus remettant en cause le discours officiel à propos de la gestion de la crise sanitaire, des vaccins ou encore des remèdes supposés, Google veut maintenant s’attaquer aux climato-sceptiques. Dans un communiqué publié le 7 octobre intitulé « mise à jour de nos publicités et politiques de monétisation par rapport au changement climatique », l’entreprise déclare qu’elle n’autorisera plus, dès le mois prochain, que des publicités accompagnent les contenus qui remettent en cause le changement climatique, sur Google et sur la plateforme Youtube.

Sont visés les contenus « faisant référence au changement climatique comme étant un canular ou une escroquerie, les affirmations niant que le climat mondial tend à se réchauffer sur le long terme, et les affirmations niant que les émissions de gaz à effet de serre ou l’activité humaine contribuent au changement climatique », précise Google dans son communiqué.

L’application de cette nouvelle politique publicitaire combinera des « outils automatisés » avec « l’examen humain ». Google précise qu’elle examinera « attentivement le contexte dans lequel les affirmations non fiables sont exprimées, en faisant la distinction entre les contenus présentant de fausses informations comme des faits et les contenus qui rapportent ou discutent ces affirmations », par exemple les débats publics et les nouvelles recherches.

Google justifie ainsi sa nouvelle politique : « Ces dernières années, un nombre croissant de nos partenaires annonceurs nous ont fait part de leurs inquiétudes concernant les publicités qui accompagnent ou promeuvent des affirmations pas fiables sur le changement climatique. Ceux-ci ne veulent pas que leurs publicités apparaissent à côté de ces contenus ». Les éditeurs de ces contenus seront donc bientôt privés des revenus qu’ils pouvaient en tirer jusque maintenant. Google a voulu ajouter que cette nouvelle politique « s’aligne aussi fortement avec le travail fait en tant...

Contenu réservé aux abonnés

67 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi