sociétéÉcole

Grand effondrement scolaire : témoignage d’un professeur

OPINION. Le mantra selon lequel, à l’Éducation nationale, « Tout va très bien, madame la marquise », semble révolu. Jour de rentrée scolaire, notre lecteur, professeur de Lettres dans un collège de Picardie, brosse le panorama d’un effondrement généralisé.

Grand effondrement scolaire : témoignage d’un professeur


Mes observations fondées sur un quart de siècle de métier, temps suffisant pour noter de patentes (et nullement épatantes) évolutions, ont une seule finalité : démontrer l’effondrement du système scolaire de l’intérieur… Tout en sachant pertinemment qu’un aréopage de figures bien plus illustres (Jean-Paul Brighelli, Alain Finkielkraut, François-Xavier Bellamy, Michel Onfray, Régis Debray…) a déjà tracé des sillons irréfragables à ce sujet.

J’y agrègerais une dimension rarement évoquée : la stratégie adverse fondée sur celle du voleur chinois qui déplace millimètre par millimètre l’objet convoité (autre métaphore possible, celle de la grenouille plongée dans une eau froide lentement portée à ébullition)… Il me semble cardinal de ne jamais mésestimer la puissance des paradoxes sorites convoquant lexique, sémantique et visée persuasive : l’art...

Contenu disponible gratuitement

94 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+