sociétéGilets jaunes

La mort programmée du diesel déclenchera-t-elle la colère des gilets jaunes ?

04/06/2021

ARTICLE. Dans moins de dix ans, les voitures diesel seront interdites en France. Une mesure méconnue, qui s’applique dès ce mois-ci dans le Grand-Paris pour les véhicules diesel immatriculés avant 2006. Une directive qui fait une grande victime : la classe moyenne.

La mort programmée du diesel déclenchera-t-elle la colère des gilets jaunes ?

En région Parisienne, les propriétaires de voitures diesel immatriculées avant 2006 ont eu la mauvaise surprise de découvrir qu’à compter de ce mois de juin, il leur est interdit d’utiliser leur engin. Spécifiquement, entre 8 heures et 20 heures, dans une ceinture symbolisée par l’autoroute A86 et regroupant la bagatelle de 79 communes. C’est un sujet explosif qui était passé inaperçu jusque-là : la fin programmée des voitures diesel et des voitures essence d’ici respectivement 2030 et 2040. Une mort à venir de ces véhicules qui vise à ce que les particuliers s’équipent d’automobiles à moteur non thermique.

C’est la loi d’orientation des mobilités (LOM), adoptée en novembre 2019, qui a déterminé le calendrier de la disparition des véhicules diesel et essence. Cette loi s’inscrivait dans l’objectif écologique fixé dans les Assises de la mobilité de 2017 ainsi que lors de la COP21 de 2015. 31 % des émissions de gaz à effet de serre sont provoqués par les transports et l’avenir est au tout électrique. Même si la question de la production énergétique drastique pour y arriver est systématiquement éludée par nos gouvernants.

Gare à la colère des gilets jaunes !

La LOM vise également à développer les Zones à faibles émissions (ZFE). À savoir des espaces réglementés par un système de vignettes écologiques Crit'Air. Aux quatre ZFE déjà existantes (Grenoble-Alpes-Métropole, Lyon, Grand-Paris et Paris), devraient se greffer six nouvelles zones en 2021. En 2025, toutes les villes de 150 000 habitants appartiendront à cette catégorie. En fonction de l’appartenance à ces zones ou pas, les propriétaires de véhicules essence ou diesel devront se séparer de leur voiture plus tôt que le reste de la France.

Alors, pour inciter les particuliers à changer leur véhicule, le gouvernement a mis en place une prime à la conversion et un bonus...

Contenu disponible gratuitement

49 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+