sociétéTerrorisme abonnés

Mohamed Bakkali, un djihadiste ordinaire ?

08/11/2021

OPINION. Cela fait deux mois, presque jour pour jour, que le procès des attentats du 13-Novembre s'est ouvert. L'un des accusés, Mohamed Bakkali, présente un profil aussi intéressant que l'individu est retors. Un cas d'école du fait islamiste que Céline Pina analyse en détail.

Mohamed Bakkali, un djihadiste ordinaire ?


Le procès des attentats de Paris se poursuit. La semaine dernière était notamment abordée la question de la personnalité des accusés. Parmi eux, un a particulièrement retenu mon attention tant son discours était révélateur de la mentalité manipulatrice et de leur capacité à exploiter la culpabilité et une forme de crédulité sur laquelle ils fondent leur stratégie d’excuse permanente.

Mohamed Bakkali est un des accusés du procès des attentats de Paris, il est soupçonné d’avoir été l’un des logisticiens du massacre. Il était aussi mêlé à l’attentat du Thalys, a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle dans ce dossier mais a fait appel. Détail frappant : l’arrogance et le mépris de ce personnage pour la justice, qui transparait dans ce que les commentateurs prennent pour du calme et de l’intelligence, quand ce n’est souvent que le fruit d’une imprégnation idéologique qui fait que cet homme se sent supérieur et légitime dans ses actes, et n’hésite pas à l’exprimer. Même s’il sait parfaitement contrôler sa parole pour faire croire à une prise de conscience de ses actes, au moment même où il est juste en train de prendre juges, parties civiles et citoyens pour des imbéciles.

L’homme a passé une licence de sociologie, ce qui lui vaut l’intérêt des journalistes qui semblent trouver sa pensée complexe. Pourtant, quand on lit ce reportage de Charlie Hebdo, qui retranscrit les échanges qui ont ponctué cette 38eme journée du procès des attentats de Paris (1), on se trouve face à un individu particulièrement pervers. Qui n’a rien oublié de ses penchants islamistes et rien appris des conséquences de ses actes. S’il dissimule habilement ce qu’il est vraiment, cela filtre néanmoins à maintes reprises. Auto-complaisance et refus de regarder en face ses responsabilités sont à la base de son positionnement.

Un des...

Contenu réservé aux abonnés

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+