sociétéCrise Sanitaire

Pandémie 2020 : l’encyclopédie éthique du Covid

14/11/2020

CRITIQUE. Emmanuel Hirsch est spécialiste d’éthique médicale, discipline qu’il enseigne à la faculté de médecine de l’université Paris-Saclay. Avec Pandémie 2020 (éditions du Cerf), il publie sous sa direction une gigantesque synthèse pluridisciplinaire de la crise sanitaire et de ses enjeux sociaux, accompagné par 130 chercheurs internationaux.

Pandémie 2020 : l’encyclopédie éthique du Covid

Le travail d’équipe a manifestement été colossal. Dans ce qu’il faut bien appeler une somme d’éthique médicale, Emmanuel Hirsch a réuni sous sa direction 130 chercheurs et spécialistes du monde entier dans toutes les disciplines (épidémiologistes, éthiciens, sociologues, chercheurs, comportementalistes…) pour fournir une gigantesque boite à outils et nourrir la réflexion sur tous les sujets pouvant toucher de près ou de loin à la pandémie qui nous a frappés depuis mars.

Le projet de rédaction a été lancé dès mars 2020, avec une préscience qu’il convient rétrospectivement de saluer. Les textes ont été pensés et rédigés par chaque spécialiste de chaque discipline entre avril et mai, en plein confinement. « Nous n’avons pas souhaité reprendre les textes après la crise afin de préserver le caractère singulier des témoignages et des réflexions rédigés dans l’immédiat, en temps de pandémie. Cela confère une signification, une pertinence et une valeur particulières aux observations et aux analyses développées à l’épreuve du réel », note Emmanuel Hirsch dans son avant-propos.

La constatation d’Emmanuel Hirsch ayant présidé à l’érection de ce travail titanesque est importante. En plus d’interroger nos fantasmes de toute puissance balayés par la pandémie, elle fait la part belle aux Français du quotidien qui ont su faire front, dans l’urgence, par-delà une technostructure largement dépassée par les enjeux : « Les algorithmes et leurs promesses d’invincibilité ont été eux-mêmes défiés par le Covid-19 qui s’est vu opposer une intelligence et une agilité humaines auxquelles était refusé le droit d’accès dans le « nouveau monde », celui qui nous était prophétisé par les chantres du transhumanisme, inspiré par le solutionnisme technologique et managérial. C’est à l’ancienne, avec des valeurs humanistes, moquées ou révoquées, que certains ont inventé dans l’urgence une mobilisation digne de notre démocratie. »

Sur le plan des réflexions et des pistes...

Contenu disponible gratuitement

47 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+