culturePatrimoine

Aimer le peuple ou ne pas l'aimer

03/11/2022

OPINION. Cela fait plusieurs décennies que le Puy du Fou fait rayonner la culture française, et plusieurs décennies que certains l'accusent de célébrer une histoire "rance". Pour Michel Onfray, le Puy du Fou est surtout un révélateur, une ligne de partage entre ceux qui aiment le peuple et ceux qui le méprisent. 

Aimer le peuple ou ne pas l'aimer


Un dénommé Cyrille Peyraube présenté comme « collaborateur (sic) politique », on ne le lui fait pas dire, a publié dans Libération (13. VIII. 2022) une tribune qui invite à créer « un Puy du Fou de Gauche ». Banco !

Voici une trame :

On commencerait donc avec la Révolution française, puisque c’est à cette époque que naît la gauche, et que la gauche croit que la France commence avec elle, avec une célébration des députés jacobins régicides qui prétendent abolir la peine de mort, mais y soumettent des femmes (Marie-Antoinette, Olympe de Gouges, pourtant l’auteur de la déclaration de droits de la femme et des Citoyennes, Madame Roland, Charlotte Corday, Charlotte de Rutant, etc.), puis 40.000 personnes sous la Terreur ; on y montrerait le martyr du fils du roi Louis XVI enfermé dans la prison du Temple à l’âge de huit ans, en 1792, et torturé psychiquement et physiquement pendant deux années - il meurt des suites de cette incarcération ; on prendrait le temps de détailler les noms de tous ceux que Robespierre envoie à l’échafaud : les Girondins, les Hébertistes, les Modérés, les Enragés, les Dantonistes, les Indulgents et quiconque, en vertu de la loi sur les suspects, ne montre pas assez de zèle révolutionnaire ; on y parlerait des 200.000 morts du génocide vendéen ; on prendrait le temps de détailler les Noyades de Nantes avec le jacobin Jean-Baptiste Carrier, robespierriste en diable, qui dénude les victimes, les lie, les noie dans la Loire avec des bateaux dont les fonds s’ouvrent ; on y raconterait que les jacobins essaient de mettre au point un gaz mortel, avec l’aide d’un chimiste nommé Joachim Proust, afin d’exterminer les Vendéens ; on me manquerait pas d’invoquer l’Histoire de la Révolution française de Louis Blanc, robespierriste lui...

Contenu disponible gratuitement

89 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi