cultureHistoireabonnés

Faut-il un nouveau Bonaparte à la France ?

05/05/2021

DÉBAT. Nous commémorons aujourd’hui le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier. Un personnage historique qui suscite des réactions tranchées, mais qui renvoie à une époque qui contraste grandement avec celle de la France d’aujourd’hui. Est-ce d’un nouveau Bonaparte que la France a besoin pour se redresser ? C’est le débat de ce mercredi.

Faut-il un nouveau Bonaparte à la France ?

La tradition romantique fait de Napoléon Ier le « grand homme », voire « l’homme Prométhéen » par excellence. Marquant de son nom toute une époque, des guerres, des intellectuels, des artistes, Napoléon est devenu une véritable légende historique. Il est encore aujourd’hui considéré, selon des chercheurs, comme la seconde figure historique la plus importante de tous les temps derrière Jésus.

Une légende dorée qui inspire

Par son ascension au sommet de l’État, Napoléon a consolidé l’héritage de la Révolution française en rétablissant l’ordre dans un pays meurtri par le chaos de la terreur. Il a également fait entrer le pays à marche forcée dans la modernité en couchant sur le papier le Code civil – qui inspirera le monde entier, – en révolutionnant l’administration civile par la création des préfets, de la Banque de France, des lycées, de certaines grandes écoles, ou de la Légion d’honneur, entre autres…

Puis, à travers les guerres de la Révolution puis de l’Empire, Napoléon Bonaparte sera victorieux de cinq coalitions de puissances européennes, dominera le continent et formera le Premier Empire français, diffusant en même temps à travers l’Europe les idéaux de la Révolution, le libéralisme politique (égalité civile, système métrique décimal…) et le nationalisme. Bref, Napoléon Bonaparte aura mené la France, par un hard poweret un soft power vigoureux, à ce que le politologue américain John Mearsheimer appelle « l’hégémonie régionale » (ici : européenne), objectif que recherche toute grande puissance.

Bref, là où le président de la République Emmanuel Macron estime qu’il faut « déconstruire notre histoire » ou qu’il n’y a pas de « culture française », Napoléon Bonaparte incarne par lui-même l’histoire et la culture française en étant ni plus ni moins que le Français le plus connu du monde. Cet héritage grandiloquent représenté par la figure...

Contenu réservé aux abonnés

68 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi