cultureHommage

Salut à Claude Brasseur (1936-2020).

23/12/2020

HOMMAGE. La mort de Claude Brasseur achève de donner de l'amertume à cette année 2020. Chaleureux, malicieux, enjoué et si doué, capable de tous les registres, Claude Brasseur s'en va. Restera un très, très, très grand comédien, l'un des plus fins de sa génération bien fournie... dont il était l'une des dernières grandes et belles figures.

Salut à Claude Brasseur (1936-2020).

La mort de Claude Brasseur achève de donner de l'amertume à cette année 2020 si peu capable de douceur et de charme.

Claude Brasseur ? Un début de carrière voici soixante-cinq ans et 84 ans d'âge... Son départ signe une grande perte pour le théâtre (de Pagnol à Guitry et Brisville, de Molière à Marivaux), le cinéma (de La Patellière à Lautner, sans oublier Yves Robert) et la télévision (de Marcel Aymé à l'image en couleurs de Vidocq, dialogué par Georges Neveux et illustré par Marcel Bluwal).

Hélas, adieu à l'inoubliable Vidocq (succédant si talentueusement au digne de regrets Bernard Noël), au complice de tant de comédies bien écrites, à l'acteur de drames solides, à un Fouché inoubliable, à un excellent serviteur du polar. Et à un homme qui fut un profond, saisissant et habile, un si subtil fils, capable de forte présence et d'une vive aisance d'expression dans tous les genres et tons, dans toutes les palettes et nuances de son métier qu'il exerçait avec une passion active et une ardeur de mosaïste ou de céramiste… C'était un artisan des silhouettes, un grand soucieux du détail bien saisi. Claude Brasseur ? Un comédien et tout autant, en offrant ses variations franches mais avec le sens et le sentiment d'une belle unité : un être présent, exact, carré, vif et si délié, grand continuateur et démarqué à la fois, donc sachant bien exister et être lui-même, et pas seulement successeur dynaste de son modèle d'acteur : de son géant paternel (Pierre Brasseur, cet autre monument, né en 1905 et parti en 1972 lors d'un tournage italien d'Ettore Scola)!

Chaleureux, précis et doué, si doué, malicieux et enjoué, capable de tous les registres, Claude Brasseur s'en va. Restera un très, très, très grand comédien, l'un des plus fins de sa génération...

Contenu disponible gratuitement

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+