economiemade in france

Consommation : le Made in France dopé par la crise sanitaire

09/12/2020

ARTICLE. Selon un sondage Opinion Way, 64 % des Français ont augmenté leur consommation de produits français depuis le début de la crise sanitaire, même si le flou autour de certains labels engendre une hausse de la méfiance.

Consommation : le Made in France dopé par la crise sanitaire

La crise de la Covid-19 aura eu au moins cela de positif sur l'économie française : selon une étude publiée le 3 décembre par Opinion Way pour l'agence Insign, 64% des Français ont augmenté leur consommation de produits tricolores. Réalisée du 5 au 12 octobre auprès de 1 019 Français, elle démontre que 61 % des sondés achètent « le plus souvent possible » des produits fabriqués en France depuis le début de la pandémie Covid-19 et 64 % estiment avoir augmenté leur consommation. Dans le détail, 70 % des cadres et professions intellectuelles déclarent s’intéresser au « Fabriqué en France » contre 50 % des personnes ayant des revenus faibles.

Concernant les lieux d’achat, 65 % des Français accordent de l’importance au fait de se rendre sur des sites e-commerce français. 28 % d’entre eux trouvent important de pouvoir communiquer avec un service après-vente situé en France et 25 % de soutenir les marques hexagonales. 11 % sont préoccupés par le fait que leurs données informatiques soient uniquement hébergées en France.

Une tendance à la hausse qui devrait continuer car 96 % d’entre eux, convaincus par l’importance de consommer français, ont déclaré envisager de consommer autant, voire plus qu’avant ce type de produits. Parmi les secteurs les plus prisés des Français pour le « made in France », on retrouve l’alimentaire et les boissons (94 %), les produits d’hygiène/cosmétiques (89 %) et l’habillement (86 %), qui a lui augmenté de façon significative (+11 points) depuis juin dernier.

Ainsi, 67% des Français sont prêts à payer plus cher un burger où les ingrédients sont intégralement d'origine française, en moyenne 8,10 euros, soit 3,10 euros de plus que pour un burger aux ingrédients dont l’origine serait inconnue (5 euros). Dans le secteur du prêt-à-porter, une majorité de Français se disent prêts à ajouter jusqu'à 7 euros supplémentaires pour l'achat d'un t-shirt « Made in France » dont la traçabilité serait connue. 15% du...

Contenu disponible gratuitement

52 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+