economieEnergie

Crise énergétique : on ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créés

15/09/2022

OPINION. Ceux qui ont en main les leviers de l’État nécessaires à la résolution de la crise ont une responsabilité directe dans ses causes. Les Français vont encore payer pour l’incurie de ceux qui les gouvernent.

Crise énergétique : on ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créés


Le 15 septembre 2008, la chute de Lehman Brothers annonçait le début d’une crise financière mondiale dont peu soupçonnaient alors l’ampleur qu’elle prendrait. Nous fûmes nombreux à penser qu’au moins le vote des Français aux présidentielles de l’année précédente avait évité que Ségolène Royal fût à la barre du pays, elle dont la démagogie et le manque de colonne vertébrale auraient fait tanguer le pays au gré des flux et reflux, jusqu’à ce qu’il fût irrémédiablement drossé sur les rochers.

À l’heure où une nouvelle crise frappe à la porte des économies mondiales, les Français examinent, avec quelques craintes, l’équipage du navire dans lequel ils sont embarqués contre leur gré. S’ils ont échappé à Ségolène Royal en 2008, ils se retrouvent avec Élisabeth Borne à la timonerie pour la suivante. C’est-à-dire avec… celle qui fut la directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Environnement. Pas vraiment de quoi se...

Contenu disponible gratuitement

91 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+