economieCovid-19abonnés

En 2021, la rémunération des patrons du CAC 40 va exploser

13/08/2021

ARTICLE. En 2021, les patrons du CAC 40 pourraient gagner 500 000 euros de plus qu’en 2019, en moyenne. Alors que la France fait toujours face aux conséquences économiques provoquées par la crise du COVID, les PDG ont décidé que leur effort personnel avait assez duré.

En 2021, la rémunération des patrons du CAC 40 va exploser

La crise est-elle terminée pour nos hauts dirigeants ? Alors que la France ne devrait même pas retrouver son niveau de PIB de 2019 en 2021, les patrons du CAC 40 et leurs actionnaires ont jugé que le temps des efforts était terminé.

D’après une étude conjointe de l’Hebdo des AG et du cabinet d’avocats Avanty, spécialisé en rémunération des dirigeants, chaque patron du CAC 40 pourrait percevoir 5,4 millions d’euros en moyenne sur 2021. Soit 1,6 million d’euros de plus que l’année précédente, mais, plus symbolique encore, 500 000 de plus qu’en 2019. La crise leur aura donc paradoxalement rendu possible un niveau de vie supérieur à celui qui était le leur l’année deux ans auparavant.

Ce phénomène ne s’arrête pas d’ailleurs aux seuls patrons du CAC 40. Les PDG du Next 80, les 80 entreprises du SBF 120 qui n’appartiennent pas au cercle restreint des 40 plus importantes entreprises françaises cotées en bourse vont également bénéficier de cette hausse.

En moyenne, ils toucheront 3,2 millions d’euros en 2021 contre 2,2 millions en 2019 et 1,9 million en 2020. Les entreprises et leurs conseils d’administration ne profitent-ils pas finalement de l’après-crise économique pour compenser les pertes liées aux dispositifs COVID en 2020 ? « Le rebond des rémunérations traduit la reprise économique », explique Bénédicte Hautefort, fondatrice de l’Hebdo des AG, à l’AFP.


Argent, féminisme et écologie

À titre d’exemple, Francesco Milleri (Essilor Luxottica) va voir son salaire fixe annuel augmenter de 20 % pour atteindre 1,5 million d’euros, Patrick Pouyanné (TotalEnergies) bénéficie d’une progression de 10,7 %, à 1,55 million d’ici 2022. Plus impressionnant, Arnaud de Puyfontaine (Vivendi) va voir son salaire fixe annuel augmenter de 42,9 % pour atteindre 2 millions d’euros en 2021.

Des augmentations qui font parfois débat au sein même des assemblées d’actionnaires....

Contenu réservé aux abonnés

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi