economieTravailabonnés

Faut-il instaurer la semaine de 32 heures ?

25/08/2021

DÉBAT. En publiant les conclusions de son expérimentation sur la semaine de quatre jours, l’Islande a relancé le débat sur le temps de travail. Avec la promesse d’une hausse de la productivité et du bien-être, mais au risque de fragiliser l’emploi, la France devrait-elle expérimenter les 32 heures ? C’est le débat de ce mercredi.

Faut-il instaurer la semaine de 32 heures ?

L’Islande vient de rendre publique une étude sur son projet pilote de 2019 à 2021, portée sur un échantillon de 2500 salariés du secteur public (écoles, hôpitaux, services sociaux). Lancés par le conseil municipal de Reykjavik et le gouvernement national suite aux pressions exercées par la société civile ainsi que les syndicats, lesquels dénonçaient le retard islandais au regard de ses voisins scandinaves en termes d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, le résultat est sans appel. La semaine de 32 heures permet de condenser le travail, garder la même productivité voire même de l’augmenter, tout en améliorant le bien-être des travailleurs. Le tout, sans modifier la rémunération.

Si certains chercheurs décrivent le test islandais comme un « modèle » en la matière, les syndicats ont pu négocier le droit à des horaires moins importants pour 86 % de la main-d'œuvre islandaise. « Cela montre que le secteur public est prêt à être un pionnier dans ce secteur et que d'autres gouvernements peuvent en tirer des leçons », a déclaré Will Stronge, directeur de la recherche chez Autonomy, dans un communiqué publié en même temps que l'analyse. Reste à savoir si la mesure est transposable pour le cas français.

Focus sur la situation française

Pour rappel, la durée légale du travail pour un temps complet en France est fixée à 35 heures par semaine pour toutes les entreprises depuis le 1er janvier 2002, et ce quel que soit leur effectif. À noter que des dispositions conventionnelles ou collectives peuvent toutefois prévoir une durée de travail hebdomadaire supérieure ou inférieure à 35 heures.

Par conséquent, toutes les heures travaillées au-delà de la durée légale ou conventionnelle sont considérées comme des heures supplémentaires. Si le temps de travail hebdomadaire est inférieur à la durée légale ou conventionnelle, le salarié travaille à temps...

Contenu réservé aux abonnés

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+