InternationalEcologieabonnés

De la publicité dans l’espace : le dernier gadget soutenu par Elon Musk

12/08/2021

ARTICLE. Geometric Energy Corporation, une entreprise canadienne, a signé un accord avec Space X d’Elon Musk, pour diffuser de la publicité dans l’espace. Le projet « Cubsat » devrait voir le jour en 2022.

De la publicité dans l’espace : le dernier gadget soutenu par Elon Musk

De la publicité (probablement) chère, polluante, encore plus inutile et intrusive que d’habitude ? Des démarches commerciales en plein cœur du vide spatial ? Vous n’en aviez pas rêvé et pourtant c’est bien le projet de Samuel Reid, PDG de Geometric Energy Corporation (GEC). Le patron de la startup canadienne entend proposer ce service grâce à l’aide des fusées Falcon 9 de SpaceX de l’entrepreneur Elon Musk.

Armé d’une perche à selfie CubeSat,le satellite de la startup spécialisée dans la recherche technologique affichera de la publicité diffusée sur son écran pixelisé. Comme le nombre de spectateurs passant devant cette diffusion risque de se limiter à une dizaine d’astronautes par an (et encore, tout dépend du positionnement du satellite), CubeSat proposera sa “production”, en direct sur Youtube et Twitch. Les consommateurs devront donc volontairement cliquer sur un site particulier pour accéder à un affichage publicitaire.

Un paiement par cryptomonnaies

Pour financer ce bien étrange projet, Geometric Energy Corporation va ouvrir l’accès aux pixels de son écran à tous les publics. Chaque client pourra acheter ses pixels et former son message, son logo pour une durée déterminée. Bien que l’entreprise se refuse à indiquer quel sera le prix de ce précieux emplacement, on se doute qu’il faudra bien amortir le coût de l’opération et que le tarif ne sera pas donné.

Pour Samuel Reid, il s’agit ici d’une opération qui va permettre de « démocratiser l’accès à l’espace et permettre une participation décentralisée ». Son satellite pourrait offrir une opportunité pour les entreprises de « représenter leur logo » d’une façon « un peu plus personnelle et artistique ».

Avec une légère crainte de dérives en filigrane. « J’espère que les gens ne gaspilleront pas d’argent pour quelque chose d’inapproprié, d’insultant ou d’offensant ». Cette petite fantaisie...

Contenu réservé aux abonnés

45 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+