InternationalMaastrichtabonnés

Le gouvernement des juges européens aura-t-il la peau de la Pologne ?

30/08/2022

ARTICLE. Bien que les crédits du plan de relance polonais aient été débloqués sous conditions par l’UE, quatre syndicats de juges européens contestent cette décision.

Le gouvernement des juges européens aura-t-il la peau de la Pologne ?


L’Union européenne a dit « oui » sous conditions, mais ce n’est pas suffisant pour les juges européens. Ce dimanche, quatre groupes de magistrats — l’Association des juges administratifs européens, l’Association européennes des Juges, Rechters voor Rechters et Magistrats européens pour la Démocratie et les Libertés — ont déposé un recours auprès de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Pour ces juges européens, la Pologne ne devrait pas bénéficier en l’état du plan de relance approuvé en juin par la Commission européenne.

D’un montant de 35,5 milliards d’euros (24 milliards de subventions, 11,5 de prêts à faible taux d’intérêt), cette enveloppe est destinée à la Pologne pour l’aider d’une part à relancer son économie et assurer sa transition énergétique, et d’autre part, à gérer les flux d’immigration en provenance d’Ukraine. Depuis presque un an, Varsovie et Bruxelles sont en guerre au sujet des réformes de la justice menées par le gouvernement conservateur de la Pologne. Le conflit a abouti à un armistice en juin, quand la Pologne a accepté les conditions fixées par Ursula von der Leyen : Varsovie doit supprimer et remplacer sa chambre disciplinaire instituée en 2017, reformer le régime disciplinaire et annuler les décisions disciplinaires...

Contenu réservé aux abonnés

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+