InternationalIslamisme

Ligue islamique mondiale : un double discours bien rôdé

23/11/2020

ARTICLE. Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale répondait hier aux questions du Journal du Dimanche, défendant à la fois la République, la laïcité, les valeurs françaises et la liberté de caricature. Un beau vernis républicain qui survit mal à une lecture approfondie.

Ligue islamique mondiale : un double discours bien rôdé

L’interview de Mohammad Abdelkarim Alissa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale et porte-parole reconnu de l’islam sunnite est un véritable cas d’école, un quasi sans-faute de bonne parole républicaine. Mais le « quasi » a ici de l’importance car le double discours ne tarde pas à affleurer.

On aurait tort de croire que le porte-parole de la LIM ne contrôle pas ce qu’il dit. Il contrôle au contraire parfaitement bien sa communication en s’adressant à la fois au grand public et à son propre public. Son point de vue sur l’assassinat de Samuel Paty et sur les caricatures de Charlie Hebdo paraît pleinement républicain. Notre homme condamne un « horrible crime terroriste » qu’il prend soin de détaché absolument de l’islam car « en aucun cas un musulman digne de ce nom ne pourrait commettre un tel acte. »Il ajoute que les savants de l’islam et la Ligue islamique mondiale ont « unanimement reconnu le droit aux libertés, sans aucune équivoque ». Que demander de plus ?

Problème : l’équivoque chassée est réintroduite presque instantanément lorsque Mohammad Abdelkarim Alissa ajoute, à propos des libertés : « à ceci près que le principe essentiel est qu’elles ne doivent pas servir de prétextes pour attiser la haine des uns envers les autres. » Et ce dernier d’arguer que les caricatures offensent tout de même la susceptibilité de près d’un milliard huit cents millions de musulmans. Outre le fait que la France n’est concernée qu’à hauteur des 6 millions de français musulmans sur son sol, on voit ici réintroduite l’idée – absurde compte tenu de la tradition française - que le débat public devrait être normé pour éviter d’heurter la « susceptibilité » de chacun.

Mais il y a pire. Le double discours est tellement habile qu’il intervient parfois dans...

Contenu disponible gratuitement

71 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+