InternationalRussieabonnés

L’UE, d’une dépendance énergétique à une autre ?

01/05/2022

ARTICLE. L’Union européenne, qui souhaite mettre fin à sa dépendance au gaz russe, a déjà trouvé un accord avec les États-Unis pour augmenter les importations de gaz naturel liquéfié (GNL). Cette réorientation de sa politique énergétique pourrait substituer une dépendance à une autre.

L’UE, d’une dépendance énergétique à une autre ?


« Nous ne pouvons pas dépendre d’un fournisseur qui nous menace explicitement. » Cette déclaration sans filtre de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, datant du 8 mars, annonçait un chamboulement en matière d’énergie. Il est devenu urgent, pour les Européens, de trouver de nouveaux fournisseurs à l’heure de la guerre russo-ukrainienne. Les États-Unis ont déjà avancé leurs pions pour prendre le relais.

À l’heure actuelle, les Européens importent de Russie 40% de leurs besoins en gaz naturel. Ce chiffre monte à 55% pour l’Allemagne. La France est quant à elle moins dépendante, achetant à la Russie 17% de ses besoins en gaz naturel. Mais Moscou a déjà annoncé l’arrêt de livraison de son gaz à la Pologne et à la Bulgarie – rendant ainsi service à l’Allemagne, qui fournira désormais la...

Contenu réservé aux abonnés

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+