InternationalAmérique Latine

Nation et souveraineté en Amérique latine : deux siècles d’histoire chahutée

01/11/2020

ANALYSE HISTORIQUE. Du début du 19èmesiècle à aujourd’hui, deux siècles d’histoire tourmentée autour de la question nationale en Amérique latine.

Nation et souveraineté en Amérique latine : deux siècles d’histoire chahutée

De la colonie à la nation à souveraineté limitée : la formation des nations latino-américaines

Au cours de l’année 1810, plusieurs juntes locales naissent dans les différents territoires de l’Amérique espagnole : vice-royautés du Pérou, de la Nouvelle Espagne, de Nouvelle Grenade, du Rio de la Plata, Capitainerie Générale du Chili. Elles interviennent dans un contexte marqué en Europe par la domination de l’Empire de Napoléon Bonaparte. L’occupation de l’Espagne par les troupes françaises contribue dans les colonies américaines à profiter de cette opportunité pour se soulever contre les autorités coloniales même s’il s’agit également d’apporter leur soutien au roi Ferdinand VII. Entre 1810 et 1840, ces juntes donnent lieu à des processus d’indépendance qui se traduisent par la fragmentation de l’ancien empire colonial espagnol. De cette ancienne entité, le Mexique, la Grande Colombie, les Provinces Unies du Rio de la Plata ou le Pérou sont les premières nations à apparaitre. Elles reprennent à leur compte les théories européennes et françaises autour de la « nation », de la « patrie » et de la souveraineté nationale. Il s’agit ainsi, suivant les modalités du modèle français, de constituer une nation, un corps social et national cohérent, pour ensuite suivre une politique d’État souverain. Ce processus repose sur l’existence préalable d’un État nation ou d’une nation cohérente pour conduire et permettre une action souveraine réelle. Cela couvre l’émission d’une monnaie nationale, le respect des frontières nationales et une politique gouvernementale souveraine.

Les nouvelles nations qui émergent au cours du 19e siècle en Amérique latine suivent ainsi un long processus interne qui doit conduire à la constitution d’États nations cohérents et souverains. Au niveau territorial, une seconde étape de fragmentation touche les entités nationales initiales. En Amérique centrale, le Guatemala, le Honduras, le Salvador, le Nicaragua et le Costa Rica se séparent...

Contenu disponible gratuitement

87 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+