InternationalClimatabonnés

Pour l’ONU, il n’y a pas de lutte possible contre le réchauffement climatique sans le nucléaire

16/08/2021

ARTICLE. La Commission économique des Nations Unies pour l’Europe vient de déposer son rapport sur l’atteinte de la neutralité carbone dans le monde d’ici 2050. Les conclusions des experts sont formelles : les objectifs climatiques ne seront pas atteints si l’énergie nucléaire est exclue.

Pour l’ONU, il n’y a pas de lutte possible contre le réchauffement climatique sans le nucléaire

NB : Il est urgent que le souverainisme se réapproprie la question de l’écologie, trop longtemps abandonnée aux idéologues. Retrouvez nos analyses, nos diagnostics et nos prescriptions dans notre nouveau numéro Front populaire n° 5 : Écologies, les leurs et la nôtre.

Commandé en novembre 2020, le rapport de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) a été publié le 11 août. Les experts mandatés y rendent leurs conclusions et elles sont sans appel : si elle veut atteindre la neutralité carbone en 2050, l’Europe devra s’appuyer sur l’énergie nucléaire. Ce document vient alimenter la mise en œuvre du projet « Améliorer la compréhension des implications et des opportunités du passage à la neutralité carbone dans la région de la CEE à travers les industries à forte intensité énergétique d’ici 2050 ».

« Les objectifs climatiques mondiaux ne seront pas atteints si les technologies nucléaires sont exclues. »

Estimant que l’énergie nucléaire fournit 20 % de l’électricité produite dans la région de la CEE, soit 43 % de la production à faible émission de CO2, les experts ont également rappelé que « l’utilisation de l’énergie nucléaire a réduit les émissions mondiales de CO2 d’environ 74 Gt, soit près de deux ans des émissions mondiales totales liées à l’énergie ».

Un précédent rapport du même groupe d’experts précisait que les pays de la CEE devaient limiter d’au moins 90 gigatonnes les émissions de CO2 d’ici 2050 pour respecter l’objectif de 2⁰C. Un tel effort paraît difficilement atteignable sans la puissance des réacteurs nucléaires.

Pour la CEE-ONU, il n’est pas question de passer au tout nucléaire, mais de rappeler que « la décarbonisation de l’énergie est une entreprise importante qui nécessitera le déploiement de toutes les technologies à faible émission de carbone, y compris l’énergie nucléaire ».

Les experts rappellent...

Contenu réservé aux abonnés

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+