InternationalÉconomieabonnés

Salaires à la hausse, chômage à la baisse : les Britanniques vont bien !

20/08/2021

ARTICLE. Une inflation salariale qui décole, un taux de chômage deux fois plus faible qu’en France… N’en déplaise à ceux qui, dans la foulée du Brexit, prophétisaient le pire pour le Royaume-Uni, les Britanniques se portent plutôt bien. Seul râleur, le grand patronat, qui appelle à plus d’immigration de travail…

Salaires à la hausse, chômage à la baisse : les Britanniques vont bien !

On leur promettait l’enfer. Avec le Brexit, le Royaume-Uni allait connaître une récession record, la City allait s’appauvrir, ses cadres la déserter pour les places boursières du continent, les salaires s’effondrer… Bref, le royaume d’Elizabeth II allait devenir inexorablement un acteur mineur de la scène internationale. Les oiseaux de mauvais augure doivent ruminer dans leur bec. Le Royaume-Uni connaît non seulement un faible taux de chômage, mais en plus, son économie s’est largement maintenue et la City est demeurée une place forte de la finance mondiale. Quant aux Britanniques, ils connaissent les effets d’une politique salariale qui ne leur a que très rarement été à ce point favorable…

De forts signes de reprise économique

Au deuxième trimestre 2021, le Royaume-Uni a confirmé la décrue annoncée de son nombre de demandeurs d’emploi. Alors que la crise avait fait grimper le taux de chômage de 3,8 % à 5,2 %, il n’est désormais plus que de 4,7 %. Dans le même temps, le PIB connaissait lui aussi un net rebond, avec une hausse de 4,8 %. Au point de faire dire au chancelier de l’Échiquier Rishi Sunak : « Notre économie est en voie de guérison et montre de forts signes de reprises, grâce à notre plan pour l’emploi et au succès de notre programme de vaccination ». La crise du COVID et les 130 000 décès qu’avait dû déporer le pays de Boris Johnson, avaient fait plonger le PIB de près de 10 %. Ce gouffre est en passe d’être comblé, replaçant le Royaume-Uni à la 5e place des nations les plus riches du monde.

Alors que l’économie britannique reprend des couleurs, ses habitants connaissent en parallèle une inflation des salaires importante. Mardi 17 août, l’Office national des statistiques britannique (ONS) publiait son rapport mensuel. Bilan :  8,8 % d’augmentation en...

Contenu réservé aux abonnés

63 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi