opinionsPass sanitaire

Appel aux représentants de la Nation

OPINION. Le projet de loi prévoyant entre autres l'extension du passe sanitaire, qui a été adopté par l’Assemblée nationale en première lecture, doit encore être débattu au Sénat. La philosophe Natalie Depraz et l’historien Dan Ioan Muresan interpellent les parlementaires face à cette décision lourde de conséquences.

Appel aux représentants de la Nation

Mesdames et Messieurs les Sénateurs, Mesdames et Messieurs les Députés,

Nous sommes des universitaires, philosophe et historien, mais c’est en qualité de simples citoyenne et citoyen que nous nous adressons à vous. Comme participants aux élections de 2017, nous avons ainsi contribué, par l’exercice de notre liberté de vote, à votre installation comme représentants légitimes, bien que provisoires, de la Nation.

De ce fait, nous attachons le plus grand respect à la mission qui vous a été confiée par la Nation, suite à ces élections, qui est celle de défendre les constituants du peuple français, les citoyennes et les citoyens que vous représentez dans la fonction occupée actuellement. Nous vous remercions pour le travail considérable effectué pendant cette période, qui n’a pas été des plus faciles. Nous mesurons l’immense tâche à laquelle vous avez dû répondre depuis le début de votre mandat et surtout depuis le début de la crise sanitaire, en mars 2020.

Cette semaine vous avez de nouveau devant vous le défi d’une décision historique face à la question du passe sanitaire. Cela est un peu étonnant, car cette même question a déjà été discutée et actée récemment, après que le gouvernement en a publiquement limité l’application à une jauge de 1.000 personnes, après avoir restreint sa durée d’application et qu’il se soit engagé à ce que ce passe n’interfère guère avec le déroulement de la vie quotidienne. Nous avons – citoyennes et citoyens de France – apprécié votre sagesse voulant ainsi garder l’équilibre délicat entre la gestion d’une crise sanitaire et le respect des droits et des libertés des membres de la Nation. Nous avons pris acte de votre engagement juridique et moral sur cette décision équilibrée. Nous comptons sur la valeur donnée à la parole publique.

Or à peine quelques semaines plus tard vous aurez à...

Contenu disponible gratuitement

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi