opinionsEmmanuel Macron

« Déconstruire notre propre histoire » : et si Macron avait raison ?

OPINION. Pour flatter la mouvance indigéniste, Emmanuel Macron avait appelé à « déconstruire notre propre histoire ». Notre abonné a décidé de prendre le président au mot. Poussant la logique déconstructiviste à bout, il révèle les innombrables contradictions du logiciel décolonial.

« Déconstruire notre propre histoire » : et si Macron avait raison ?

Le 18 avril dernier, Emmanuel Macron déclarait sur la chaîne américaine CBS qu’il fallait « déconstruire notre propre histoire ». Les médias se sont immédiatement insurgés contre cette idée qui leur a paru scandaleuse de la part d’un président de la République. Effectivement, on peut lui reprocher d’avoir choisi une télévision étrangère pour faire une telle déclaration, car il s’agit d’une question qui est proprement française et ne concerne en rien les États-Unis. Bien sûr, il s’est exprimé en anglais : « We have in a certain way to deconstruct our own history ». On peut également le lui reprocher, mais on peut aussi le comprendre puisqu’il exprime plus facilement ses idées en anglo-américain qu’en français. Ce ne sont là que péchés véniels. En revanche, sur le fond, on peut totalement adhérer à cette idée : il est grand temps de « déconstruire » notre histoire nationale.

Emmanuel Macron, en faisant cette déclaration, songeait avant tout aux importantes questions du racialisme, de la pensée décoloniale, de l’esclavage et de ses prolongements contemporains dans la société française. Arrêtons de nous torturer avec la souveraineté, la relocalisation industrielle, l’indépendance nationale, notre décadence et autres affaires sans grande importance. L’urgence, c’est de « déconstruire notre histoire ». Comment ne pas voir qu’en ce domaine, il nous faut entièrement revoir la véritable mythologie qu’on nous assène depuis quelques années et mettre fin aux mensonges qui emplissent désormais les livres scolaires de nos enfants ?

Tout d’abord, admettons sans honte que les Arabes et les Africains subsahariens ont pratiqué l’esclavage bien avant nous ; cessons de vouloir avoir tout inventé, avant tout le monde. C’est le premier pas de la « déconstruction ». Depuis des siècles, les tribus africaines en réduisaient d’autres à l’esclavage et vendaient ces esclaves aux Arabes, qui contrôlaient l’essentiel de la...

Contenu disponible gratuitement

84 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+