opinionsIslamisme

Deux mots pour tenter de comprendre le terrorisme islamique : « Oumma » et « Jihad »

OPINION. Une grande partie du monde musulman regarde de plus en plus vers un Islam fondamentaliste, redonnant à certains éléments de sa doctrine une interprétation radicale, laquelle sous-tend le terrorisme. Il est donc important de comprendre, par exemple, ce que représentent pour les musulmans les notions d’« Oumma », et de « Jihad ».

Deux mots pour tenter de comprendre le terrorisme islamique : « Oumma » et « Jihad »

Une grande partie du monde musulman regarde de plus en plus vers un Islam fondamentaliste, celui des origines. L’Islam redonne à certains éléments de sa doctrine une interprétation radicale, qui était celle de ses débuts, laquelle sous-tend le terrorisme auquel nous sommes confrontés. Il est donc important de comprendre ce phénomène si nous voulons réagir avec quelques chances de succès. Par exemple, comprendre ce que représentent pour les musulmans les notions de « Communauté », l’« Oumma », et de « Guerre sainte », le « Jihad ».

Les philologues arabes nous expliquent -- il n’y a aucune raison de ne pas les suivre -- que le mot « oumma » a eu, avant comme après la naissance de l’Islam, des sens assez différents les uns des autres, qui peuvent évoquer soit la fortune, soit la prééminence, soit le pouvoir à l’intérieur d’un groupe, etc. Lorsqu’au XIXe siècle, se développèrent en Europe les grands mouvements nationalistes, le monde musulman suivit : on n’hésita pas à y utiliser le mot « oumma » pour traduire « nation ». Nombre d’idéologues arabes imaginèrent de construire des Etats-nations : ils parlaient d’« Oumma égyptienne », d’« Oumma tunisienne », etc. Lorsque fut créée l’Organisation des Nations Unies, ce fut par « Oumma » que fut traduit le mot « Nation ».

Mais bientôt, ce nationalisme musulman se diversifia face aux grandes options possibles. Certains, avec le panarabisme, souhaitèrent une « nation arabe » unie, une « Oumma arabe ». D’autres, avec le panislamisme, commencèrent à rêver d’une « nation islamique » réunissant tous les musulmans du monde, arabes ou non, une « Oumma islamique ».

On voit les différences fondamentales qui résultent pour nous, Français, et plus largement Européens, de ces trois niveaux d’oumma », qui s’emboitent comme des poupées russes. Tant ...

Contenu disponible gratuitement

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi