opinionsSouverainisme

Faire avancer les idées souverainistes en 2022 : notre reprise en main (partie 3)

OPINION. Pour parer l’impasse politique qui se profile en 2022, notre abonné nous présente son idée pour faire avancer les idées souverainistes chères à Front Populaire. Après en avoir développé les contours, il nous explique en quoi cette proposition permettrait aux citoyens de reprendre en main leur souveraineté.

Faire avancer les idées souverainistes en 2022 : notre reprise en main (partie 3)

La troisième partie de la proposition concerne une première analyse de ses caractéristiques, de sa faisabilité et des probabilités qu’elle fonctionne correctement.

Tout d’abord, cette proposition permettra de restaurer un peu de confiance, donc de cohésion entre les citoyens, le gouvernement, les élus et les administrations. Elle autorisera les Français à avoir enfin leur mot à dire sur la définition de la politique économique et sociale et sur la détermination des priorités pour le pays. On pourra enfin traduire en français la déclaration de Lincoln de Novembre 1863, sur la nécessité d’un gouvernement « in the name of the people, by the people and for the people ».

Il convient cependant de vérifier si cette proposition a la moindre chance d’être acceptée et respectée par les candidats, lesquels sont à la sincérité ce que l’huile est à l’eau. On peut penser que oui, car il suffit qu’un parti relativement visible accepte d’inscrire cet engagement irréfutable dans son programme pour que les autres partis (la pression des pairs) soient plus ou moins obligés de s’aligner. On ne voit pas comment un parti politique souhaitant séduire les électeurs pourrait refuser de les écouter et défendre cette idée étrange dans des débats médiatisés, surtout lorsque d’autres partis concurrents se seront clairement engagés.

Il est certes possible que certains candidats soient tentés de s’engager sur un ou deux des trois référendums mais pas sur les trois. Nous, citoyens, auront alors à jouer notre rôle en ne votant prioritairement que pour le ou les partis qui accepteront les trois référendums. Et ce quels que soient les partis en question, et bien entendu en le faisant savoir. Les sondages seront évidemment une forme de pression très efficace dont les citoyens auraient tort de se priver.

Par ailleurs, les médias aideront les citoyens à faire formaliser...

Contenu disponible gratuitement

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi