opinionsFédéralisme

Fédéralisme et démocratie directe Suisses : aux origines

EXPERTISE. La Suisse n’est pas unie par une culture, une langue ou une religion. Elle s’est constituée petit à petit autour d’une idée forte : l’indépendance face aux empires, et d’un contrat : l’assistance mutuelle.

Fédéralisme et démocratie directe Suisses : aux origines

La Suisse n’est pas unie par une culture, une langue ou une religion. Elle s’est constituée petit à petit autour d’une idée forte : l’indépendance face aux empires, et d’un contrat : l’assistance mutuelle.

Situés sur l’axe stratégique du col du St-Gothard, qui assure à cette époque la liaison entre le nord et le sud du St-Empire romain germanique, les premiers cantons suisses font partie intégrante de celui-ci, mais bénéficient d’une large autonomie et du droit de prélever les péages. Face à la menace que représente la convoitise de leur puissant suzerain Habsbourg, ils signent en 1291 un pacte d’alliance défensive et de rejet des juges étrangers (à l’époque déjà !). A coups d’alliances et de conquêtes, d’autres cantons vont, au fil des siècles, rejoindre le noyau d’origine pour épouser les valeurs communes de solidarité, de liberté et d’indépendance. Le détachement officiel de l’Empire n’interviendra qu’en 1648, avec le traité de Westphalie, et c’est en 1848 seulement que la Suisse deviendra un véritable état fédéral moderne avec une constitution. Non sans avoir auparavant connu une guerre civile assez semblable à la guerre de sécession américaine, l’esclavage en moins. L’affrontement se fera entre cantons catholiques conservateurs, et protestants progressistes.  C’est ces derniers qui vont l’emporter et imposer un état fédéral sur le modèle des Etats-Unis.

A l’image des autres nations issues du St-Empire, l’Allemagne et l’Italie en tête, la Suisse n’a pas connu de pouvoir central fort et s’est unifiée assez tardivement, après la Révolution française et sur un mode fédéraliste. La France, tout comme la Russie par exemple, s’est constituée autour d’un pouvoir monarchique absolu et d’origine divine. Les empereurs du St-Empire étaient eux élus par des princes électeurs régionaux. Une différence fondamentale qui se manifeste toujours dans les traditions politiques actuelles. On la voit même à l’œuvre à l’intérieur...

Contenu disponible gratuitement

75 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+