opinionshandicap

Handicap en France : une fausse priorité pour les pouvoirs publics

04/03/2021

OPINION. A l’heure où la République se fracture sur les questions des minorités et une vague de repli identitaire, les citoyens handicapés sont les grands oubliés du débat. Sébastien Laye nous alerte sur ce phénomène avec des propositions concrètes.

Handicap en France : une fausse priorité pour les pouvoirs publics

Alors que 10% des Français sont en situation de handicap, une refonte de notre système de gestion du handicap est plus qu’impérieuse, quinze ans après la dernière grande loi en la matière voulue par Jacques Chirac. Il nous faut considérer le handicap comme une réalité, avec humanité, respect et de vraies actions, loin des dernières mesures homéopathiques, qui parfois, se sont même retournées contre les plus fragiles. Les politiques doivent remettre l’humain au cœur du projet handicap. Certains d’entre nous sont engagés dans la vie publique aussi pour faire bouger les choses en la matière et faire du handicap une force.

Pour faire émerger un vrai modèle français du handicap, il faut d’abord faire appliquer les lois existantes, notamment en matière d’accessibilité. En la matière, un ministère pèche par effet d’affichage politique. Créons un vrai Conseil du Handicap, au-delà des clivages politiques, pour suivre l’application concrète des lois votées en la matière. Il s’occupera par exemple de l’accessibilité et de la mise en place des installations. Il pourra, via un « fonds handicap », collecter l’argent des amendes de stationnement pour non-respect des places handicapés et financer les aménagements publics. La question de l’emploi doit être entièrement repensée. Les entreprises aujourd’hui détournent le système des quotas, en passant par des prestataires indépendants ou des entreprises ad hoc pour respecter l’obligation des 6%. Ainsi, le taux de chômage parmi la population handicapée n’a jamais été aussi élevé et s’élève à 20% !

Si de nouvelles lois devaient être adoptées, elles concerneraient trois thèmes liés au handicap. Le premier sujet est celui des infrastructures et du logement. Nos infrastructures de transport, souvent vétustes, ne sont pas adaptées aux personnes en situation de handicap. Un grand plan d’infrastructures digne de ce nom doit comporter un effort massif en termes d’accessibilité. Nous ne l’avons...

Contenu disponible gratuitement

50 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi