opinionsÉcole

Jour de rentrée pour une école en danger

02/09/2021

OPINION. Directeur d’école, notre lecteur profite de ce jour si spécial pour les élèves et le corps enseignant afin d’exprimer ses inquiétudes sur notre système éducatif. Pour que les instituteurs ne perdent pas le goût du métier, il faut que l’école retrouve sa mission essentielle : transmettre.

Jour de rentrée pour une école en danger

Une nouvelle année scolaire commence. C’est toujours un moment particulier pour moi, et souvent un événement important pour de nombreux élèves et leurs parents. D’année en année, les questions s’accumulent sur mon métier de directeur, les possibilités qu’il offre d’être réellement utile, les résultats qui s’effondrent… Et malheureusement, trop peu de réponses affleurent pour que je puisse enfin aborder ce jour aussi sereinement que je le souhaiterais.

J’aimerais tellement avoir un discours de vérité avec mes élèves, leur dire la passion d’apprendre, la beauté de réussir et l’étincelle de joie que procure l’effort ayant porté ses fruits. Bien sûr, je peux déjà leur apporter beaucoup et leur conférer toute l’importance qu’ils méritent. Mais souvent, cela reste dans le discours et est très peu suivi d’effets. Plusieurs fois par an, bien entendu lors de la semaine de rentrée, je fais le tour des classes, et dis à chacun des élèves qu’il est important pour moi que leur réussite à tous compte. Peu importe leurs difficultés et quel que soit leur niveau, il leur faut travailler pour s’élever. Tous doivent fournir les efforts nécessaires pour progresser et devenir meilleurs. Pour eux-mêmes. Car le sens premier de l’apprentissage n’est pas de faire plaisir à l’autre, mais bien de se grandir soi-même. L’autre en profitera, car en étant meilleur, on lui apportera davantage, comme le goût de l’effort et l’apprentissage de la patience. Les récompenses se méritent, il faut savoir attendre que les efforts quotidiens finissent par porter leurs fruits.

J’aimerais vraiment dans les grandes classes pouvoir leur parler en m’inspirant du passage suivant : « Il faut refaire un hymne à la France, la chair de notre chair, le sang de notre sang. La France est une œuvre d’art. C’est beaucoup plus qu’un programme scolaire, c’est un monument de civilisation qui nous élève...

Contenu disponible gratuitement

72 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi