opinionsGauche

La gauche meurt, mais ne se rend pas !

27/01/2022

OPINION. Si la campagne électorale de la gauche se déroule dans l'indifférence générale, selon notre abonné, c’est principalement car elle est absente sur ces trois thèmes : la paupérisation, l’effacement de la culture française et la perte de notre souveraineté.

La gauche meurt, mais ne se rend pas !


Le Parti socialiste (PS) est devenu une terre de désolation sans âme. Pour ce qui est de la gauche dite de gouvernement, reconnaissons qu’elle navigue à vue, entre égos surdimensionnés et multiplication de candidatures sans espoir. « La gauche plurielle » est devenue « la gauche pour rire » :

Après une piteuse défaite électorale à Barcelone, Manuel Valls préfère maintenant sortir un petit livre de 150 pages contre Éric Zemmour : ce nom ferait — enfin — vendre et nous en sommes heureux pour Manuel Valls. Courage à lui donc : surtout ne pas se lancer dans une bataille d’idées qui se transformerait en nouvelle déroute. On se demanderait même s’il n’attend pas un geste de la part d’Emmanuel Macron — ou la promesse d’un poste ministériel — pour déclarer sa flamme à La République en marche ?

Anne Hidalgo, chef de file des socialistes dont Emmanuel Macron n’a pas voulu, se refuse toujours à exercer le moindre esprit critique à l’encontre de l’ambiance wokiste qui ne cesse de monter dans ses rangs. Son meeting d’Aubervilliers de la semaine dernière a été un cinglant échec : quelques centaines de militants à comparer aux cinq mille participants présents au meeting de Zemmour à Cannes. Bien installée à la Mairie de Paris, et sûre de ses certitudes idéologiques, elle attendra les Jeux Olympiques avec sa sérénité habituelle.

Au petit jeu de « qui perd ne gagne rien », Arnaud Montebourg a jeté l’éponge ; sans gloire ni honneur. Ses idées de souverainisme à la française ont fait chou blanc, comme ce fut le cas lorsqu’il était aux affaires, avant qu’il ne soit remplacé par Emmanuel Macron, au poste de ministre de l’Économie. Mais la gauche peut-elle un jour devenir réellement souverainiste ? Et avec qui ?

Quant à Christiane Taubira, après...

Contenu disponible gratuitement

76 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+