opinionsGouvernement

Le monde de deux mains

25/10/2020

OPINION. Le climat actuel étant quelque peu morose, je vous propose un petit brin d’évasion. Françaises et Français, demandons-nous : qu’est-ce que le monde de « deux mains » ? Comment pourrait-il être ?

Le monde de deux mains

Le climat actuel étant quelque peu morose, je vous propose un petit brin d’évasion. Tout d’abord citoyens, Françaises et Français, demandons-nous : qu’est-ce que le monde de « deux mains » ? Comment pourrait-il être ?

De notre place, celle de « monsieur/madame tout le monde », cela n’est sûrement pas celui rêvé, fantasmé par nos milliardaires et chefs d’entreprises du CAC 40, de Davos ou de Bruxelles, qu’ils nous vendent à longueur de temps. Au contraire, nous pourrions oser espérer un monde bâti main dans la main avec celle de son voisin, où l’équité et la justice vont de pair.

Citoyens du monde, étudiants, ouvriers, cadres, chômeurs, libéraux, artisans, auto-entrepreneurs ou réfugiés, comment imaginez-vous le monde de « deux mains » ?

Tout d’abord commençons par un peu de contexte. Depuis quelques mois, avec la crise sanitaire, nous avons pu entendre un peu partout nos politiques et nos « experts » s’exprimer sur le monde de demain. Un monde où l’humain et l’écologie retrouveraient leurs véritables places. Un excellent indicateur de ce que la population française souhaite se retrouve dans les résultats des élections municipales. Effectivement, nous avons pu voir le parti écologiste Europe Écologie Les Verts gagner du terrain. Ce large mouvement (à relativiser au regard de l’abstention nationale de 58,4% au second tour) en direction d’une idéologie plus écologique, plus humaine, aurait dû réorienter la politique Jupitérienne. Dans les paroles et discours, tout a soi-disant été considéré, mais qu’en est-il des faits ?

A écouter les experts et porte-paroles du gouvernement, il y aurait eu une réelle prise de conscience d’une urgence climatique. Ces parangons de vertu écologique, plutôt que de prôner ou de mettre en place des programmes qui permettraient de sauver ce qui peut encore l’être, ont préféré aborder le thème d’industrie écologique, de production verte et si les choses continuent à ce train là nous nous verrons...

Contenu disponible gratuitement

73 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi