opinionsÉconomie

Les conséquences de la pandémie sur la vie des consommateurs

06/03/2021

OPINION. La paralysie de l’économie française provoquée par les mesures sanitaires a déclenché une cascade de conséquences, affectant tous les pans de la société. Au bout de la chaîne, les consommateurs en paient le prix fort.

Les conséquences de la pandémie sur la vie des consommateurs

Les conséquences économiques et sociales de la pandémie rappellent celles d'une guerre. Selon l'OCDE (10 juin 2020), « la pandémie de Covid-19 a provoqué la récession économique la plus grave jamais observée depuis un siècle. Le PIB devrait accuser une baisse de 14,1% en 2020». Mais la Banque de France ne reconnaît que 12 % de baisse. Cependant, le PIB est un fourre-tout qui ne décrit pas qualitativement les phénomènes sociaux. Et surtout, il ne tient pas compte des destructions définitives du tissu économique. C'est-à-dire, les entreprises productives qui disparaîtront pour toujours. Le PIB ne dit rien non plus du chômage ou de la dette. Néanmoins, on peut s'attendre à ce qu'une baisse durable du PIB affecte gravement l'emploi et les finances publiques.

Il faut d'abord rappeler l'importance absolue des problématiques de consommation, mais négligées par la « mathitude » (mathiness en anglais : néologisme désignant une mauvaise utilisation des mathématiques en économie, NDLR). Les économistes « modernes » en effet, fourbissent leurs courbes, leurs tableaux, leurs équations, mais ne s'intéressent que médiatement au quotidien de leurs contemporains. Or, ces problématiques sont primordiales tant par la masse en cause que par leur finalité et leur fonction sociale.

Importance par la masse d'abord, puisque ce sont les deux tiers, ou même parfois les trois quarts, selon les pays, de l'économie qui sont constitués des rapports de consommation. Une famille accomplit chaque jours des dizaines d'actes de consommation (achats), et elle se trouve impliquée dans plusieurs situations de consommation de longue durée (location du logement, assurances diverses, banque, téléphonie, internet, énergie, transports), sans parler de l’ensemble des stimuli consuméristes (publicités, démarchages dans la boîte aux lettres, par téléphone, ou par internet…) Ce sont des milliards de situations de consommation, contractuelles ou non, qui constituent la majeure partie de la demande....

Contenu disponible gratuitement

86 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+