opinionsElites

Les élites, l’arrogance et la bêtise

20/04/2021

OPINION. Dans ce texte pamphlétaire, notre abonné reproche à une partie de la classe politique un certain sentiment de supériorité. Sentiment selon lui injustifié, tant ces élites seraient hors-sol et étrangères au bon sens des gens ordinaires.

Les élites, l’arrogance et la bêtise

J’ai travaillé onze ans dans une maison d’édition qui faisait partie d’un grand groupe, lui-même subdivisé en sous-groupes. Un jour, le big boss d’un de ces sous-groupes auquel nous venions d’être rattachés, a débarqué dans notre village. Il voulait nous expliquer que notre entreprise était malade et que nous allions devoir fournir des efforts, afin de pouvoir maintenir un taux de remise de plus de 70% au sous-groupe de diffusion/distribution. Pour être sûr que nous arriverions à le comprendre, il s’est mis à notre niveau : il est arrivé avec un stéthoscope autour du cou et nous a parlé avec des métaphores qui auraient fait rire un enfant de cinq ans. Nous étions sidérés, il nous parlait comme si nous étions des semi-débiles.

Quelque temps plus tard, nous avons fêté les cinquante ans de la maison d’édition à la foire du livre pour enfants de Bologne. Nous y avions invité tous les éditeurs étrangers à qui nous vendions ou achetions des livres. Nous y étions les seuls francophones (les autres éditeurs francophones étaient nos concurrents, pas nos clients). Mon patron a accueilli les invités par un petit mot en anglais, deux collègues ont fait des petits mots d’accueil en espagnol, italien et portugais et j’avais également préparé quelques mots en allemand et en russe.

Puis le big boss du groupe — pas du sous-groupe mais bien du grand groupe, dans le top-trois mondial — a fait un discours… en français. Il aurait été intellectuellement incapable de lire un discours dans une autre langue. Même en français, c’était un filet d’eau tiède insipide, sans aucun charisme.

Quand je vois des intellectuels s’étonner de la bêtise de nos gouvernants, je me dis qu’ils n’ont jamais travaillé dans le privé. Bien sûr, pris la main dans le sac, François Fillon se défend plus...

Contenu disponible gratuitement

72 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi