opinionsUnion européenne

L'ordre maastrichtien règne !

14/02/2022

OPINION. Le "convoi de la liberté" français a rallié Paris ce samedi 12 février depuis plusieurs villes de province. L'objectif ? Atteindre les institutions européennes à Bruxelles. Pour Michel Onfray, Emmanuel "Foutriquet" Macron ne s'y est pas trompé en leur opposant des blindés et plus de 7000 policiers. 

L'ordre maastrichtien règne !

À quelques jours d’une élection présidentielle dans laquelle il passe pour favori, Emmanuel Macron, chef de l’État français, président de l’Union européenne, jeune quadragénaire qui fut banquier, envoie les blindés contre le peuple – je n’écris pas son peuple car il n’entretient de relation que brutale et méprisante avec ce peuple qu’il n’a cessé, pendant cinq ans, d’avilir, de salir, de déprécier, d’insulter.

À ces blindés Macron ajoute sa police zélée qui, sous les ordres du fameux préfet Lallement, tabasse l’un, vandalise la voiture d’un autre en brisant sa vitre, jette à terre un drapeau de la République, voire met en joue un automobiliste dont le véhicule se trouve serré place de l’Étoile, et noie tout ce monde-là dans un nuage de gaz lacrymogène !

Pendant ce temps, la manifestation en faveur des Traoré, bien connus par les services de police comme on dit, bénéficie de toute la bienveillance du pouvoir. On n’a jamais rencontré cynisme plus décomplexé sous la Cinquième république : le pouvoir offre ses « bravos ! » à ceux qui conchient le drapeau tricolore, et ses « salauds ! » à qui croit encore à sa valeur.

Mon prochain livre est consacré à ce président de la République ; il a pour titre Foutriquet : c’est le nom que les Communards donnaient à Thiers pendant la Commune.

Lors de la commémoration de ses cent cinquante ans, en 2021, ce même Macron a fait savoir que « Versailles » était plus que le nom de cette ville où s’était repliée la bourgeoisie de gauche - j’insiste : de gauche, car Thiers était un républicain de gauche et Galliffet, le massacreur des communards, participait à un gouvernement républicain de gauche sous Waldeck-Rousseau…-, parce qu’elle craignait pour ses privilèges. Pour lui, c’est le nom de ce que les maastrichtiens...

Contenu disponible gratuitement

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+