opinionsLibéralisme

Travail des enfants : le libéralisme culturel, bras armé du capitalisme

CONTRIBUTION / OPINION. En poussant la logique capitaliste jusqu’au bout, notre lecteur s’emploie à montrer qu’elle peut justifier des pratiques moralement inacceptables. Exemple avec le travail des enfants.

Travail des enfants : le libéralisme culturel, bras armé du capitalisme


Il est d’usage, à gauche, sinon de ne pas effectuer le moindre rapprochement entre le capitalisme et le libéralisme culturel, du moins de dénoncer les nuisances du premier tout en faisant l’éloge du second. Loin de contribuer à la dynamique du capitalisme, le libéralisme culturel poursuivrait sous d’autres formes la lutte « pour l’émancipation », ou pour le dire autrement, la lutte « contre toutes les formes d’oppression ». Une gauche digne de ce nom aurait donc à mener un combat « intersectionnel », que l’on considère ou non que les différentes luttes doivent s’ordonner hiérarchiquement.

On comprend bien l’attrait de ce genre de modélisation alors que l’islam est l’un des boucs émissaires préférés des médias, que des femmes meurent sous les coups de leur conjoint, que des discriminations affectent pour certains la recherche d’un logement ou d’un emploi, etc. Une conscience sensible aux malheurs causés par le capitalisme peut difficilement demeurer insensible à d’autres injustices. Pour autant, c’est une chose de combattre violences et discriminations, c’en est une autre d’embrasser le libéralisme culturel.

Celui-ci trouve son origine dans le traumatisme causé par les guerres de religion qui ont déchiré l’Europe à partir du XVIe siècle [1]. Afin d’éviter que de tels conflits ne se reproduisent à l’avenir, divers penseurs se mettent à réfléchir à un monde dans lequel les valeurs morales, la religion ou les principes philosophiques ne relèveraient plus que de la sphère privée. Le rôle de l’État ne consisterait dès lors qu’à garantir les libertés individuelles et à gérer leur cohabitation pacifique. Pour qu’une telle société soit concevable, il convient d’adopter une forme d’échange entre individus qui n’implique ni le renoncement à des valeurs ou à des croyances ni la nécessité de créer avec autrui d’autres liens que celui de la rencontre passagère des intérêts égoïstes...

Contenu disponible gratuitement

84 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi