politiqueRetraites

Vers la crise de régime

CONTRIBUTION/OPINION. Emmanuel Macron regarde-t-il la télévision ? Si d’aventure il allumait son poste, il y verrait probablement une France bien différente de celle qu’il s’imagine depuis sa tour d’ivoire…

/2023/03/Borne-Macron-Retraites


Tous les jours, les images des actualités, diffusées dans les médias, sont de plus en plus déprimantes, qui témoignent de la violence de la société et du délitement de la France. Mais le président les voit-il ?

Parce que si le président regardait la télé, il y découvrirait un état de la France qui devrait l’alarmer et l’amener à parler d’autre chose que de rendre la Seine et la Marne baignables pour les JO de 2024, sans que personne sauf lui ne sente dans le pays une ardente impatience pour le faire. On aurait plutôt attendu que le président, d’habitude si prompt à s’exhiber à la télévision, s’exprime sur le dossier brûlant des retraites. Mais tout ce qu’on a entendu de lui sont ces voix off qui rappellent le cynisme d’un Prince un peu déconnecté du peuple, menaçant ses ministres de leur faire « perdre leur fauteuil quand le [sien] ne serait pas à risque ». Il faut se méfier d’une telle arrogance : les Français qui, faut-il le lui rappeler, sont souverains pourraient trouver un moyen de l’en faire sortir, et le faire passer de l’Élysée aux Tuileries.

Parce que si Macron allumait sa télé, peut-être y découvrirait-il, entre les montagnes de détritus sauvages dans les rues des grandes villes de France, la crise politique grave qui se joue devant lui. Une crise aux confins de la crise de régime. L’amateurisme de Macron s’étale à visage découvert, et contrairement à d’illustres amateurs précédents, tel un Reagan par exemple, il pense tout savoir mieux que les autres et oublie de consulter avant de prendre ses décisions à l’emporte-pièce. Quoi qu’en pense Olivier Dussopt qui ne considère pas que le 49 al.3 soit un échec flagrant après les rodomontades de la « Première » ministre sur sa certitude de trouver une majorité pour la voter, Macron n’est...

Vous aimerez aussi