politiqueElections présidentielle

Élection présidentielle : la peur comme critère de vote

26/04/2022

OPINION. Particulièrement dans l’entre-deux-tours, cette élection présidentielle n’aura pas été nourrie par un débat passionné sur l’avenir de la France, mais paralysée par une manipulation pavlovienne de la peur.

Élection présidentielle : la peur comme critère de vote


De nombreuses personnes, observatrices averties ou non de la politique française, ont donné leur avis sur le déroulement de la campagne électorale. Beaucoup ont parlé d’Éric Zemmour notamment, de son enthousiasme, de ses erreurs et de son échec supposé. Chacun y est allé de son interprétation et de ses explications, souvent intéressantes, toujours incomplètes. Je ne ferai pas cette analyse également, car je tomberais inévitablement dans les mêmes travers, et je ne suis pas certain d’être mieux placé pour évaluer les capacités des candidats à corriger tel ou tel défaut et à rebondir pour entrevoir un meilleur avenir politique.

Après...

Contenu disponible gratuitement

90 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+