politiqueEric Dupond-Moretti

Éric Dupond-Moretti : d’«​​Acquittator» à révélateur de la faillite judiciaire

01/06/2022

OPINION. Légitimité contestée, mauvais bilan, conflit avec les magistrats… La prolongation d’Éric Dupont-Moretti au poste de ministre de la Justice a un goût amer pour l'avocate Maud Coudrais.

Éric Dupond-Moretti : d’«​​Acquittator» à révélateur de la faillite judiciaire


Depuis la nomination d’Éric Dupond-Moretti au poste de garde des Sceaux en juillet 2020, il n’a jamais été autant question de la situation dramatique de notre Justice. Il n’en est pourtant que partiellement responsable. Finalement, le principal mérite du ministre, ancienne star du Barreau pénal, surnommé « Acquittator », aura été de servir de révélateur. Les antipathies qu’il s’est attirées par ses conduites et par sa personnalité (air sarcastique, agressivité verbale, mauvaise foi et cynisme) lui ont permis de pousser les magistrats à libérer une parole trop longtemps aseptisée. De l’aveu de ses amis, Éric Dupond-Moretti a été un piètre ministre de...

Contenu disponible gratuitement

94 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi