politiquePrésidentielles 2022abonnés

Fabien Roussel, le candidat de la sécurité ?

06/09/2021

ARTICLE. Depuis plusieurs mois, Fabien Roussel, candidat du PCF, multiplie les interventions sur la sécurité. Critiqué par une partie de la gauche, il est l'un des seuls à gauche de l'échiquer politique à défendre le droit « à la sécurité », quitte à être assimilé à l’extrême droite.

Fabien Roussel, le candidat de la sécurité ?

N.B. : La sécurité sera l’un des enjeux majeurs des présidentielles à venir. Parce que le sujet est trop sérieux pour être abandonné au laxisme judiciaire et à l’angélisme ambiant, Front Populaire propose des solutions, à retrouver dans le nouveau numéro de notre revue.

Front Populaire n°6 : Le droit à la sécurité, contre l’ensauvagement. Disponible à la commande ici. Abonnez-vous ici pour le recevoir en avant-première.


« Le droit à la sécurité » sera-t-il aussi le slogan de campagne de Fabien Roussel en 2022 ? Le candidat du Parti communiste français à la présidentielle ne cesse à longueur d’interview d’invoquer ce concept. « Quand on est épuisé par une journée de boulot, il y a un droit à la sécurité », expliquait-t-il ainsi au Figaro le 3 septembre. Il clame vouloir « être celui qui, à gauche porte ces questions de sécurité » Et le Secrétaire national d’anticiper : « Quant aux critiques, elles ne me dérangent pas ».

Le pari d’un soutien aux forces de l’ordre

La sécurité est une arlésienne du prétendant communiste à la présidentielle depuis qu’il a annoncé sa candidature le 9 mai dernier. À peine sa campagne entamée, il a clivé sur cette thématique, surprenant la gauche. Le PCF a avancé sans ambages sa volonté de frapper fort. Interviewé le 19 mai par Franceinfo, Fabien Roussel a par exemple annoncé vouloir recruter « 30 000 policiers supplémentaires » et vouloir faire de la sécurité « une question populaire ».

Il faut dire que l’aile gauche du parti a perdu l’habitude de ce genre de prises de positions. Naturellement, bien des dents ont grincé… tout particulièrement quand Fabien Roussel a décidé de soutenir le rassemblement organisé par les syndicats de policiers le 19 mai, devant l’Assemblée nationale – auquel Front Populaire s’est d’ailleurs rendu...

Contenu réservé aux abonnés

69 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+