politiqueRépubliqueabonnés

Georges Kuzmanovic, le véritable candidat souverainiste de gauche ?

03/09/2021

ARTICLE. Georges Kuzmanovic (République souveraine) a annoncé le 28 août sa candidature à l’élection présidentielle. Il entend proposer un programme résolument de gauche teinté de gaullisme, avec comme axe principal : la sortie de l’Union européenne et le retour à la souveraineté.

Georges Kuzmanovic, le véritable candidat souverainiste de gauche ?

La liste des candidats s’allonge à n’en plus finir, mais ils sont finalement bien peu à se réclamer du souverainisme. C’est le cas de Georges Kuzmanovic, président de République Souveraine, qui vient d’officialiser son entrée en lice, le 28 août, lors du congrès exceptionnel du parti. Au contraire des candidats traditionnels que sont Marine Le Pen (RN), Nicolas Dupont-Aignan (DLF) et désormais Florian Philippot (Les Patriotes), l’ancien membre de la France Insoumise — où il occupait le poste de conseiller aux affaires internationales de Jean-Luc Mélenchon avant 2019 — propose un programme résolument marqué par la question sociale.

Selon le président du parti, la ligne politique que défend République Souveraine défend « est largement majoritaire dans le pays mais elle n’est pas ou est imparfaitement représentée ». C’est ce qui l’a poussé à franchir le pas décisif, afin de sortir des polarités et des clivages qui poussent selon lui le pays dans le ravin depuis des décennies. Dans sa ligne de mire, Bruxelles : « presque tous, de gauche comme de droite, peinent à envisager (…) un rapport de forces réel et assumé avec l’Union européenne ». Il faudra alors « restaurer la souveraineté nationale et populaire ».

Dépasser le clivage gauche-droite

Le président de République souveraine entend dépasser le clivage gauche-droite. Sa politique s’inspire de deux grandes figures de l’Histoire : « Comme Jaurès, nous pensons que la République ne peut être que sociale. Comme De Gaulle, nous voulons pour la France que "chacun de ses fils, chacune de ses filles puisse vivre, travailler, élever ses enfants dans la sécurité et la dignité" ». Le meilleur de la Gauche et de la droite pour une sortie de l’Union européenne, par voie référendaire. Un retour aux sources inspiré du Conseil national de la Résistance (CNR).

La priorité de l’ancien...

Contenu réservé aux abonnés

52 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi