Emmanuel MacronSalon de l'agricultureFPContenu payant

Grand débat au Salon de l’agriculture : le coup de com’ macronien tourne à l’humiliation

ARTICLE. Après avoir convié les Soulèvements de la Terre pour le grand débat le jour de l’ouverture du Salon de l’agriculture ce samedi, le président de la République a provoqué la colère des syndicats agricoles, lesquels ont finalement décliné la proposition. De son côté, l’Élysée plaide l’erreur. Avant même sa tenue, le grand débat voulu par Emmanuel Macron tourne au fiasco.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron lors du Salon de l'agriculture en 2023. Eric TSCHAEN-POOL/SIPA


À chaque grosse crise, le président de la République a la réponse : organiser un grand débat. Jeudi 22 février, on apprenait via l’Élysée qu’Emmanuel Macron participerait à « un débat sur l’avenir de l’agriculture française et de la souveraineté agricole et alimentaire » ce samedi, jour d’ouverture du Salon de l’agriculture à Paris. Plusieurs centaines de personnes devaient y être attendues, indiquait la présidence hier, dont les principaux syndicats – FNSEA, Jeunes Agriculteurs, Coordination rurale, Confédération paysanne –, « des producteurs issus de l’ensemble des régions françaises », des patrons de la grande distribution, comme Michel-Édouard Leclerc, Dominique Schelcher (Système U) ou Michel Biero (Lidl France), et de l’industrie agroalimentaire, comme Jean-Paul Bigard, PDG du groupe du même nom. Pour ajouter du piment, plusieurs mouvements écologistes étaient également invités, tels que Réseau Action climat, Générations futures, Dernière Rénovation ou les Soulèvements de la...

Vous aimerez aussi