politique

La maire de Calais accuse Boris Johnson de "déclaration de guerre maritime"

14/08/2020

Natacha Bouchart, maire LR de Calais, a violemment critiqué hier la politique anti-migrants du premier ministre britannique. (Image: BBC)

La maire de Calais accuse Boris Johnson de "déclaration de guerre maritime"

Les autorités britanniques enregistrent depuis le début de l'été une hausse importante du nombre de migrants qui tentent de rejoindre les cotes anglaise par la mer. En juillet, plus de 1.000 clandestins ont ainsi gagné l'île à l'aide d'embarcations de fortune.

La météo clémente et le renforcement des contôles dans le Tunnel sous la Manche expliquent cette forte augmentation, qui fait la une de tous les journaux britanniques. Conséquence, depuis quelques jours, Boris Johnson laisse entendre qu'il fera intervenir les militaires de la Royal Navy pour régler la question.

"Moi, je considère que les propos de Boris Johnson, c’est de la provocation, et je le dis clairement, c’est une déclaration de guerre maritime puisqu’il est hors de question que les navires de l’armée entravent en fait les eaux territoriales (françaises) et en plus, techniquement, c’est impossible", a réagi hier la maire de Calais, Natacha Bouchart, auprès de l'Agence France Presse.

"Donc j'interpelle Boris Johnson en disant 'vous vous calmez d'urgence, changez d'urgence vos méthodes de faire et d'accueil des migrants'. Et j'interpelle Gérald Darmanin en disant 'ne cédez pas, ne cédez pas puisque les Britanniques ne savent pas négocier, il n'y a qu'en bras de fer qu'on est capable de pouvoir obtenir quelque chose' ", a-t-elle ajouté.

Le droit international stipule que tout pays a l'obligation de secourir toute personne se trouvant en danger sur ses eaux territoriales, de le ramener à terre et de lui permettre de déposer une demande d’asile.

Seulement le règlement "Dublin III", institué en 2013 par Bruxelles, permet aux Britanniques de faire exception à ce principe, en leur donnant le droit de renvoyer vers le continent tout demandeur d’asile qui, avant de se présenter à leurs frontières, aurait transité par un pays de l'Union européenne.

Cette dérogation est censée expirer à la fin de la...

Contenu disponible gratuitement

1 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+