politiqueRuralité

Le car des services publics, rustine des communes rurales abandonnées

08/11/2020

INITIATIVE . Depuis octobre 2018, un car sillonne les communes rurales du Grand Cahors. Deux agents y proposent un accompagnement à une population mal outillée et perdue, face au labyrinthe administratif. Une réponse positive au phénomène de la désertification rurale.

Le car des services publics, rustine des communes rurales abandonnées

Depuis deux ans, sa carcasse sillonne les routes départementales du Lot et de la région du Grand Cahors. Lui, c’est le car des services publics. Il héberge en son sein deux agents polyvalents qui ont la charge d’aller de municipalités en municipalités (12 en 2018 et 21 désormais), de villages en villages, proposer une aide administrative aux personnes habitants loin de Cahors. Aux habitants de cette France rurale dont les permanences de la CAF, du Trésor public ou de la Sécurité sociale ont petit à petit disparu au fil des ans. Aux habitants de ces communes désertées qui voient à nouveau, l’espace d’une matinée ou d’un après-midi, le service public se présenter à eux.

C’est un conseil des ministres d’Édouard Philippe, à Cahors en décembre 2017, qui a lancé l’opération. Le préfet et la région du “Grand Cahors” ont alors reçu “carte blanche” pour réinventer le service public avec plusieurs acteurs de terrains et d’élus : “ l’idée était de se mettre à la place des usagers et de se demander comment rendre accessible un maximum le service public. On a vite identifié le profil de ces personnes qui n'ont pas ou peu de moyens de se déplacer. Il fallait que ce soit le service public qui vienne à la personne et non l’inverse“ explique Claire Vonarb, l’une des deux agents polyvalents formés pour cette opération. De cette réflexion collective est née le car des services publics itinérants.

Les séniors constituent l’essentiel de la cible du dispositif. La dématérialisation de l'administratif leur a rendu la vie plus complexe. Pour Jean-Albert Reix, maire de Lherm, petite commune lotoise d’environ 230 habitants, située à une demi-heure de route de Cahors : “Ce sont des personnes en souffrances avec la numérisation. Sur ma commune, ce sont beaucoup de gens âgés, sans ordinateurs...

Contenu disponible gratuitement

66 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+