politiqueRuralité

Les bruits et les odeurs de la campagne bientôt sanctuarisés par la loi

23/01/2021

ARTICLE. Le patrimoine sensoriel des campagnes françaises devrait bientôt être sanctuarisé par une loi. Le Sénat vient de donner son accord au projet, lequel vise à protéger les bruits et les odeurs caractéristiques de la ruralité. Une coquetterie en apparence, qui cache pourtant une réelle problématique judiciaire.

Les bruits et les odeurs de la campagne bientôt sanctuarisés par la loi

Ils sont la terreur des habitants des campagnes. Ils y débarquent une valise pleine de fantasmes à la main. Eux, ce sont les citadins des métropoles, qui partent chercher un monde meilleur, moins stressant et plus authentique qu’une vie entourée de béton et de bitume. L’esprit bordé d’idéaux, ils se heurtent parfois à la réalité de ces villages du cœur de la France. Au bruit des moteurs des voitures citadines, succède celui des tracteurs. Aux senteurs néfastes des pots d'échappement, celles du purin et du fumier. Et le rêve se mue parfois en cauchemar.

Comme celui qu’a vécu Maurice. En septembre 2019, au terme d’une polémique de plusieurs mois, Maurice fut autorisé par la justice à chanter. Maurice habitait Saint-Pierre-d’Oléron et sa voix matinale irritait un couple d’agriculteurs retraités qui possédait une résidence secondaire sur l’île. Le couple lui aurait bien tordu le cou, à cet opportun qui se la jouait Pavarotti le matin. Mais on ne tord pas le cou à un symbole de la France. Car Maurice était un coq. Et un coq, qui plus est dans la campagne, ça chante, c’est ainsi. Grâce à ce procès, notre ami volatile connut un petit moment de gloire médiatique au cours duquel se jouait sa vie et mit en lumière la problématique du bruit dans la ruralité.

Inspiré par ce cas, Bruno Dionis du Séjour, maire de Gajac, près de Bordeaux, a demandé en mai 2019 aux parlementaires d’inscrire le son de la campagne, au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco. Il a été entendu car le 11 septembre de la même année, le député de Lozère, Pierre Morel-Á-l’Huissier (LR) a déposé un texte de loi intitulé : "Proposition de loi visant à définir et protéger le patrimoine sensoriel des campagnes françaises”. Dans le texte, un plaidoyer pour la reconnaissance des...

Contenu disponible gratuitement

57 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+