politiqueElections

« Ne pas mener le match sur l’Europe » : l’étrange conseil des Républicains à Valérie Pécresse

27/01/2022

ARTICLE. Les lieutenants de Valérie Pécresse ont conseillé à la candidate de se faire discrète sur l’Europe et la présidence du Conseil de l’UE, craignant une défaite si les débats portaient trop sur ces questions…

« Ne pas mener le match sur l’Europe » : l’étrange conseil des Républicains à Valérie Pécresse


Parler d’Europe, pas une si bonne idée pour la campagne de Valérie Pécresse ? C’est en tout cas ce que pensent plusieurs de ses lieutenants, réunis lundi 24 janvier au matin pour la réunion hebdomadaire du comité stratégique de la candidate. Étaient présents Laurent Wauquiez, Christian Jacob, Damien Abad, François Baroin ou encore Xavier Bertrand. Une information révélée par la suite par Le Canard enchainé dans son édition du 26 janvier.

Durant cette réunion, Laurent Wauquiez a grandement insisté auprès de Valérie Pécresse pour enjoindre la candidate LR à se faire beaucoup plus discrète sur l’Europe : « Il vaut mieux ne pas mener le match sur l’Europe, parce que les « pour » seront incarnés par Macron et les « contre » par Zemmour et Marine Le Pen » lui avait-il intimé, craignant que ce clivage soit nettement défavorable au camp LR. « Il est important que tu te décales par rapport à l’Europe et à la présidence française de l’Union, et que tu parles d’autres sujets » ajoutait encore le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui pense donc qu’LR devrait abandonner la question européenne aux camps souverainistes ou assimilés (contre) et macroniste/EELV (pour). Christian Jacob aurait alors abondé dans le sens de Laurent Wauquiez.

Pourtant, le credo européen est au cœur du logiciel LR, note très justement Le Canard enchainé, et c’est d’ailleurs ce qu’aurait répondu une très timide Valérie Pécresse : « Oui, oui, mais on peut aussi donner notre vision, non ? ». Et quelle sera cette vision, sinon une vision similaire à celle défendue par Emmanuel Macron et visant à développer une « souveraineté européenne » ? Les LR ont raison : le marché est bondé, et Valérie Pécresse a décidément bien peu à gagner à parler d’Europe.

Parler pouvoir d’achat

Plus tard dans...

Contenu disponible gratuitement

28 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+