sociétéJeux OlympiquesabonnésContenu payant

QR codes pour les JO de Paris : l'État accro à l'autoritarisme

ARTICLE. Le préfet de Police de Paris a dévoilé les contours du dispositif de sécurité pour les Jeux olympiques de Paris l'été prochain. Au menu : QR codes, auto-attestations, contrôles, fouilles... Fuyez, pauvres fous !

/2023/11/QR-code-JO-Paris


« Je n'ai aucune envie de vivre dans un pays où il faut montrer un QR code pour entrer dans un resto. On n'est pas en train d'instaurer quelque chose dans la durée. » Voilà ce qu’affirmait Olivier Véran dans un entretien accordé au magazine Society en août 2021, au moment où il mettait en place le système du passe sanitaire dans l’optique de « lutter » contre l’épidémie de Covid-19. Il aura fallu moins de deux ans pour que l’État fasse mentir le ministre de la Santé de l’époque.

Mais cette fois, nulle question de virus à combattre ou de vaccins à inoculer. C’est pour les Jeux olympiques que l’État envisage de conditionner la liberté de mouvement de la population à l’usage d’un QR code. Dans un entretien au Parisien, le préfet de Police de Paris, Laurent Nunez, a dévoilé les contours du dispositif de sécurité mis en place pour l’événement sportif mondial l’été prochain. Principale mesure : les Parisiens devront se munir d’une dérogation pour circuler librement dans Paris, notamment dans certains zones qui entourent les lieux où se déroulent les épreuves. « Il faudra s'enregistrer en amont sur une plateforme numérique en fournissant un certain nombre de justificatifs, de domicile mais pas...

Vous aimerez aussi